Le switch d'un Maître.

Avatar du membre
PeckerCage
Membre
Membre
Messages : 1360
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 11:18
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un encagé
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Snake Fetish Kink Si
LOCALISATION : maine et loire

Le switch d'un Maître.

Message par PeckerCage » mer. 23 nov. 2016 11:39

Etant quelqu'un de pictural, quand je vois des images, mon cerveau se met en route et imagine des scénarios. Je fais énormément de faute donc je n'écris pas de livres mais de courtes histoires sorties de mon imagination débordante.

Toute ressemblance avec quelqu'un existant ou ayant existé n'est pas fortuite du tout.
Deux prénoms totalement inventé pour conserver l'anonymat des deux acolytes : Tichke & Tràille-Anne

Tichke* & Tràille-Anne, couple aimant jouer à des jeux soft dit sexuel qu'on peut appeler, le professeur et la lycéenne ou la soubrette souvent punit voir "l'esclave et son seigneur et maître". Bref, des jeux tournant au tour de la fessée souvent appelé BDSM. Mais ce ne sont que des jeux servant souvent à des préliminaires quoi que de plus en plus sophistiqués. Il ne se passe pas une semaine sans qu'elle ne se prenne au moins une fessée
Tichke, lui, aimerait switcher un peu, de temps en temps mais son égérie, Tràille-Anne, ne se sent pas de le "tourmenter" ayant peur de lui "faire mal". Ce sont ses propos mais ne serait-ce pas à ses pauvres mimines qu'elle aurait peur de faire mal ?.

Tichke pour se consoler, s’encage régulièrement sous les yeux de sa mie qui ne l’en empêche pas mais qui a mal pour lui ou plutôt pour son "joystick matinal".
Sa muse étant obligée, le matin, d’honorer et réveiller le reptile de son Seigneur et Maître buccalement. En gros, elle lui fait une pipe. Souvent, elle se retrouve face à une de ses armures de métal qui l'alarme. Pauvre petite bitte.

Alors que, depuis longtemps, Tichke rêvait d’un donjon pour leurs jeux érotiques, un héritage leur permit d’acheter une maison en province.
Comme vous le savez, les agences aiment à dire "qu'il y a du potentiel" lors des visites. Là le potentiel, ce sont les combles qui sont aménageables..
Tichke conçut donc, en plus d'un salon lecture-musique, une "salle de jeu" plus communément appelé "Donjon" dans le grenier.
Presque tout y était dans ce donjon, table d’accouchement, croix de Saint-André, lit d'hôpital, poutre et autres mobilier pour y attacher sa soumise dont certains éléments étaient fabriqué par lui-même.
Des jouets divers et variés pendaient au mur comme des fouets, martinets, cravaches, paddle, strap et différents accessoire pour "punir" ou "dresser" sa prévenue, servante ou la mauvaise élève. Dans une vitrine étaient exposé pleins de gadgets sexuels tels que godes, plugs, boules de geisha, œufs … pour expédier son héroïne au ciel.

Tràille-Anne participait et adorait ces jeux mais, alors que Tichke lui demandait en retour de se "venger", celle-ci ne s’en sentais pas capable prétextant qu’elle "avait peur de lui faire mal". Malgré tout, lui laissant un espoir ajoutant "un jour peut-être". _ Tu me prends pour un gamin à qui on dit "oui, chéri, demain" tout le temps ? lui rétorquait Tichke.

Aujourd’hui, arrive un nouvel accessoire, un magnifique pilori. Tichke et Tràille-Anne sont là à admirer ce bel instrument construit par Tichke lui-même. Deux montants, deux planches sur charnières équipé de trois alvéoles, Tichke bande comme un âne et Tràille-Anne mouille comme une limace en pensant à ce qu'on pouvait faire avec.
- Comment s’en sert-on ? demande-elle l'air innocente.
- C’est simple, tu passes la tête dans l'orifice du milieu et chaque poignet dans les petits de chaque côté. Ensuite, on ferme.
- Hmmm ! Oui, je vois dit-elle se plaçant la tête dans une des alvéoles prévus pour les poignets.
- Tu veux que je te montre.
- Oui, articula la fabulatrice arborant un petit sourire narquois sur les lèvres, j'ai pas bien compris.

Tichke la pousse "tu le fais exprès !", se met la tête au centre de l’appareil puis les poignets en bonne place en expliquant le pourquoi du comment.
- Tu vois, c’est pas compliqué dit-il en se positionnant.
Alors qu'il allait se dégager, il sent le berceau supérieur s'abattre sur son cou puis entend le bruit métallique de la sauterelle, le frottement et déclic du cadenas résonner près de son oreille.
- T’as tout compris ! ... Bon, tu m’ouvre ?
Sans réponse, elle tourne autour de lui. Lui, il se met à rêver. Elle, accroupie devant lui, lui caresse la joue, le regarde dans les yeux et lui susurre à l’oreille "attends un instant, c'est amusant non". Elle lui caresse les fesse, murmure "Mais à qui est se joli petit cul ?". Il la sent défaire sa ceinture, retirer le bouton, descendre la fermeture éclair de son pantalon qui finit par tomber au sol. Aurait-elle enfin idée de prendre le dessus ? La bandaison, papa, ça ne se commande pas mais là, madame, monsieur, chères amis lecteurs, elle est raide comme une trique et madame lui caresse au travers son caleçon. "On a pas idée de porter de tels horreurs" commentât-elle en lui baisant sauvagement après lui avoir caressé le membre. Elle est raide comme une trique.
Trique qui, d’ailleurs, n’attend pas de s’abattre sur ce fessier tendu sous un gémissement plaintif. Douleur et délice pour lui !? Un seul ? C’est peu.

Image
Il sent madame (qu’on pourrait écrire avec une majuscule, pour une fois) se blottir sur son dos. Il sent lui caressant les fesses longeant la fente, se dirigeant entre ses cuisses vers les couilles qu'elle malaxe plus ou moins délicatement, effleurant son membre tendu tout en lui disant des mots doux. Puis, le bruit d’un flacon, l’aspiration de ce dernier. Allongé plus ou moins confortablement sur lui, il sent une main entourer sa verge ferme, enrouler son gland de sa main ointe, elle le branle sans vraiment de ménagement. En peu de temps, il éjacule dans un râle bestial.

Pensant être relâché après cette branlette, la bite de monsieur (écrit avec un petit "m" dans le cas présent) finit par descende en volume. Avant qu'elle ne reprenne de l'ardeur, il la sent revenir à la charge. Lui plaçant l'anneau à la naissance de ses couilles comme elle l'a vu faite. "Tu me fais mal, ça me pince" gémit-il mais comme réponse il reçut un soufflet sur ses testicule. Un peu de lubrifiant et mise en place de la plus petite cage de la collection de monsieur. "Voilà, monsieur aime l'avoir en détention, c'est chose faite" dit-elle triomphalement "Au fait, est-ce bien confortable, monsieur ?".
Les fesses à l'air, pantalon sur les chevilles, emprisonné dans le carcan, le priape en casemate, elle lui caresse sa pastille brune tendu à elle. Il sent sa hanche gauche se coller sur la sienne, sa main gauche se placer sur l'autre hanche et, commence à se prendre une série de claques sur les fesses dénudées n'épargnant pas la rosette. Tout en frappant, elle le réprimande sur ses punitions immorales qu'il lui inflige. S'arrête, il l'entend prendre quelques accessoires sur le râtelier. Elle lui inflige une quinzaine de coups avec chacun de ces jouets en vantant les avantages et inconvénients. Entre chaque série, elle lui masse le fessier en discutant sur la couleur de ses miches, les dessins que ça peint, la douleur que procure l'ustensile, ce qu'elle récent en demandant des commentaires à son tourmenté du moment. Ce jeu continu entrecoupé de quelques pauses.

Elle sort du donjon pour y revenir rapidement sous les appels de monsieur.
Lorsqu'elle re-rentre elle commente "La spatule de la cuisine est avancé" claironne-t-elle solennellement la brandissant sous son nez "Et la brosse à cheveux de la chambre" ajoute-t-elle lui caressant le visage avec. "Vous aimez vous en servir, le matin, me faire compter, hein ! Et bien VOUS ... Allez compter, monsieur mon bon maitre ... Mon "mètre quatre-vingt" Passé de l'autre côté, le premier coup s'abat sur les miches déjà bien rougit de monsieur."ouch !"
- J'n'entends rien ! On reprend
- Jusqu'à combien ?
- Quatre-vingt, mon mètre quatre-vingt, hi, hi, hi ! (au début, quand il lui avait ordonné de l'appeler "Maître", et lui disait ça vu sa taille).
- Toi, tu vas me le payer
- Pour l'instant, vous n'êtes pas en position pour, haha ! Ironise-t-elle.
La spatule s'abat comme ça quatre-vingt fois sur le cul de plus en plus douloureux de monsieur se déhanchant essayant d'éviter les impacts. La série finit, Tràille-Anne lui tapote le dos en marmonnant "ben ! c'est qu'c'est une brav' bête, ça, madame !" comme le fait si gentiment son Seigneur et Maître quand il lui flatte le fessier. Le cul endolorit il demande :
- Ca y est, c'est finit ?
- Euh, non, il y a la brosse qui attend son tour.
- Quoi, ça ne va pas la tête !
- Dite, votre majesté, c'est pas vous qui dite "c'est MOI qui décide" ? Estimez-vous heureux, vous n'aurez pas juste deux ronds sur les fesses vu comment je vous les ai maquillées.
Et elle repart avec la brosse qui s'abat sur la peau plus que rouge du popotin.
- J'ai rien entendu.
- Quoi encore
- Il faut compter !
- jusqu'
il ne put terminer qu'en lui assenant un grand soufflet et dit "QUA - TRE - VINGT" appuyant chaque syllabe d'un coup, "je vous l'ai déjà dit"
La tournée de brosse finit elle se place devant le visage de Tichke tout en souriant dit "Ca va, pas trop bobo ?"
- Libère moi
- Mais non !
- Pourquoi ?
- Ce n'est paaas - fiii - nit ! Bon, je vais me reposer, ça m'a fatigué tout ça.

Tichke reste seul malgré ses jérémiades pour qu'elle le libère. Quand il l'entende rentrer, il entend également chantonner "Que me fait faire mon Seigneur tous les matins, en fin quand "elle" n'est pas en pénitence dans sa belle geôle de métal ?"; et sous un "TADAM !" se poste entièrement nue équipé d'un gode ceinture.
Image
Source image : Damme Zetiane & Jeppy
Merci.
"Faut pas que je bande, faut pas que je bande" pense-t-il. Sa prison n'y peut rien mais ça commence à lui tirer dur sur les burnes.
- Ouvrez la bouche, monseigneur, le repas est servi.
- Ho ! Toi,tu va me le payer
- Dite, votre honneur, oups, votre horreur, c'est pas vous qui vouliez switcher ?
- Euh ! Si mais !
- Ben, je vous fais la total finit elle par dire en lui enfournant le god dans la bouche. Elle le fit sucer pendant un certain temps avant de lui enfourner le dar dans l'anus après avoir bien lubrifié aussi bien le god que son orifice anal.
- Ca fait du bien, hein, de se faire fourrer, non ?
Les deux mains collées sur ses hanches, elle lime doucement tout en commentant :
- Hein, que c'est agréable de se faire monter, toi qui dit souvent que t'aurais aimé être une fille pour voir.
Sous ses râles qu'elle n'arrive pas à savoir si c'et de douleur ou de plaisir, elle le baise comme elle-même aime qu'il la saute.
Putain, lui, ça lui fout la trique et la cage lui arrache les roustons. Il lui dit mais ne consent à lui ôter.
- Tout le plaisir est là, chéri, dans la domination.
Entre deux souffles
- Oui mais là, c'est vraiment trop dure.
Une main glisse le long de sa hanche, de son bas ventre, et de son membre gonflé d'orgueil.
- Effectivement, ça deviens dur.
Deux trois coups de reins violant et elle se retire. Il coule comme un nez enrhumé, elle regarde satisfaite et le libère.
Il s'écroule au sol lui demandant de libérer l'autre bête mais elle refuse prétextant qu'il était son esclave aujourd'hui. Elle sortit de la pièce et, …
C'est là qu'il se réveillât.
Il regarde à côté de lui, sa compagne dort les poignets attachés à une chaine liée au lit.
C'est pourtant bien aujourd'hui qu'il va monter le nouvel accessoire, un magnifique pilori mais pas dans un donjon si bien équipé, il est resté dans son rêve.

- - - - -
* Tichke (Belgique) Petit zizi, également utilisé pour nommer affectueusement une personne. (beag coileach en Gaélique)
tràillean (gaélique) esclave.

Pecker Cage

[/b][/color]
Modifié en dernier par PeckerCage le ven. 25 nov. 2016 17:02, modifié 1 fois.
Image Le poids des maux, le choc des photos.

Avatar du membre
jlencage
Membre
Membre
Messages : 580
Enregistré le : jeu. 31 mai 2012 12:10
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Holy Trainer V2
LOCALISATION : bruxelles

Re: Le switch d'un Maître.

Message par jlencage » mer. 23 nov. 2016 17:20

bravo bravo impressionné par tes dons de conteur. J'ai aussi bien aimé le "tichke" expression typiquement bruxelloise qui effectivement désigne un petit gamin.
En bruxellois un "tich" est entre-autre un pénis adulte et donc un tichke celui d'un petit gamin ;)

Avatar du membre
pmelun
Membre
Membre
Messages : 1023
Enregistré le : ven. 21 sept. 2012 11:22
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Morgane et Reine
LOCALISATION : Paris

Re: Le switch d'un Maître.

Message par pmelun » mer. 23 nov. 2016 18:19

Merci Pecker !

Trop précis pour être une simple histoire inventée, ça sent le vécu en mode patchwork avec quelques pincées de rêves non ? :P

Avatar du membre
Zetiane
Membre
Membre
Messages : 104
Enregistré le : mer. 13 févr. 2013 19:14
Je suis : une Femme
Je suis : Une KeyHolder
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Mon Soumis
LOCALISATION : champagne

Re: Le switch d'un Maître.

Message par Zetiane » mer. 23 nov. 2016 18:27

PeckerCage, tu peux laisser ma photo, mais j'aurais apprécié que tu m'en demandes l'autorisation en MP. :domina: :fessee: :fessee2:
Maîtresse de mon soumis jeepy

Avatar du membre
KaonTer
Membre
Membre
Messages : 2179
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 19:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un KeyHolder
Je cherche : Un encagé
Qui porte la cage : Mon Soumis
LOCALISATION : 91240

Re: Le switch d'un Maître.

Message par KaonTer » mer. 23 nov. 2016 20:37

Alors comme ça, Peckercage détourne une Photo, de Dame Zetiane en plus !
Comme le dit Dame Zetiane, (en sous entendu (qu'elle me corrige si je me trompe sur le sous-entendu)), ça passe pour cette fois vu la qualité du Texte,
mais ça mériterait : :fessee: :fessee2: :fouet: :fouet2: :cage: :prison: :!:

Bonne continuation à Tichke* & Tràille-Anne !!!
Bises.
Kaon.
J'aime les signatures, moi !

hellsou
Membre
Membre
Messages : 165
Enregistré le : mar. 15 nov. 2016 17:33
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
LOCALISATION : isere

Re: Le switch d'un Maître.

Message par hellsou » mer. 23 nov. 2016 20:40

sympa comme lecture pecker, on sent un petit désir inassouvi, dommage pour la fin, fallait pas que ce soit un rêve.

Avatar du membre
PeckerCage
Membre
Membre
Messages : 1360
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 11:18
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un encagé
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Snake Fetish Kink Si
LOCALISATION : maine et loire

Re: Le switch d'un Maître.

Message par PeckerCage » jeu. 24 nov. 2016 11:06

Zetiane a écrit :PeckerCage, tu peux laisser ma photo, mais j'aurais apprécié que tu m'en demandes l'autorisation en MP. :domina: :fessee: :fessee2:
Oups, c'est vrai, désolé. Je n'y ai pas pensé et tu as raison, ca mérite au moins ça :fouet: :domina: :fessee2: :fessee: :fouet2:

Mais il faut avouer qu'elle est très belle.
1000 excuses encore.
Image Le poids des maux, le choc des photos.

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4393
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Le switch d'un Maître.

Message par Chaste59 » jeu. 24 nov. 2016 21:57

un joli texte qui ressemble autant à un rêve qu'à une demande ;)

KaonTer a écrit :mais ça mériterait : :fessee: :fessee2: :fouet: :fouet2: :cage: :prison: :!:
parfaitement d'accord
PeckerCage a écrit :Je n'y ai pas pensé et tu as raison, ca mérite au moins ça :fouet: :domina: :fessee2: :fessee: :fouet2:
et même le double pour avoir tutoyé Dame Zétiane, ce qui est inacceptable pour un petit encagé

Avatar du membre
PeckerCage
Membre
Membre
Messages : 1360
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 11:18
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un encagé
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Snake Fetish Kink Si
LOCALISATION : maine et loire

Re: Le switch d'un Maître.

Message par PeckerCage » ven. 25 nov. 2016 09:26

Chaste59 a écrit :
PeckerCage a écrit :Je n'y ai pas pensé et tu as raison, ca mérite au moins ça :fouet: :domina: :fessee2: :fessee: :fouet2:
et même le double pour avoir tutoyé Dame Zétiane, ce qui est inacceptable pour un petit encagé
Re oups ! Re désolé Mme Je me repent.

Image
[/color][/b]
Image Le poids des maux, le choc des photos.

Avatar du membre
sergelebo
Membre
Membre
Messages : 895
Enregistré le : dim. 27 nov. 2011 15:18
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : minicage metal
LOCALISATION : idf

Re: Le switch d'un Maître.

Message par sergelebo » ven. 25 nov. 2016 10:05

Aie Pecker, j'ai déjà mal pour toi :mrgreen:

Répondre