La rentrée de Bacchus

bacchus
Membre
Membre
Messages : 2133
Enregistré le : sam. 24 mai 2014 23:59
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Steelworxx L02
LOCALISATION : Go west ! (mais bon j'ai pas mal bougé)

Re: La rentrée de Bacchus

Message par bacchus » jeu. 2 août 2018 21:45

Chaste59 a écrit :
mar. 31 juil. 2018 22:57
J'espère que tu seras sage et qu'aucune blessure ne viendra priver Maîtresse N de Son plaisir de te savoir encagé
Allez, plus qu'un mois à tenir :prison:
La blessure n'est jamais très loin mais je pense l'avoir repoussée pour le moment en utilisant l'élastique d'un slip serré pour supporter le paquet et déplacer le point de friction. Cela a l'air de marcher et même la nuit. Sauf que je ne trouvais pas cela assez hygiénique après le passage aux toilettes avec la cage en contact direct avec le pantalon alors j'ai rajouté un large caleçon pour couvrir le tout. Heureusement qu'il y a la clim au taf !

Pour le reste rien de nouveau. Pas de douche intime autorisée depuis 72h et je reste 24/24 enfermé dans ma cage. Cela a l'air de beaucoup plaire à ma Dame qui vient vérifier matin et soir que j'y suis bien efficacement enfermé.

Pour le reste je suis soumis au système des bons points (des fleurs tout un symbole) que Madame a organisé avec ma complicité active. Ma passion à la vénération de son temple est notée ou évaluée, que cela soit avec ma langue, mes doigts ou un mélange des 2, surtout le matin avant la chaleur en ce moment. Elle a voté hier pour la première fois et mis un nombre inconnu de bons points sous enveloppe dans l'urne transparente. Je vois bien l'enveloppe mais je ne sais pas combien elle contient.

Et cela est important car il m'en faudra au minimum 24 pour être autorisé à être libéré de la cage 24 jours après mon enfermement qui est la date d'évaluation que nous avons convenu (pour des raisons que vous comprendrez plus tard). S'il m'en manque, je devrai faire autant de jours de rab en cage que de bons points trouvés en moins dans l'urne... Et ne pas savoir m'incite à déclencher le max de possibilités d'en obtenir à œuvrer entre ses jambes. La carotte incite pas mal, comme nous l'avions imaginé.

Ce qui marche moins bien, c'est le jetons de joker que nous tirons une fois par jour. Les rouges c'est nada : tu suces un point c'est tout, mais je n'en pas eu encore. Les bleus c'est lié au plaisir et déplaisir directement sexuel : teasing, sodomie au gode ceinture et une unique chance d''être trait jusqu'au nout de la manière qu'elle désire poursuivi par des jetons killers de cette possibilité. N. a insisté pour que j'ai cette chance raisonnable - en gros une chance sur 10. Et les blancs c'est les épreuves spéciales pour elle ou pour moi. Nous avions fixé comme règle que si ce n'était pas possible pour des raisons techniques, nous remettions le jeton dans le sac pour en tirer un autre.

Cela marche moins bien car avec encore un page à la maison, la chaleur et le temps que prennent nos tafs, souvent il ne nous reste pas beaucoup d'énergie le soir pour faire des choses. Donc adieu le teasing, adieu la douce torture du plug d'urêtre. Ce soir, j'ai rigolé quand elle tirait le nouveau jeton de ce que "nous ne ferons pas".

- En fait si, celui là est faisable sans contrainte !

Qu'est-ce qu'elle me raconte ? Je regarde le jeton bleu et découvre que je viens perdre dès le début toute possibilité d'être trait avant la fin. Finalement cela ne me déplaît pas tant que cela. A espérer que je ne le regrette pas après...

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4570
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: La rentrée de Bacchus

Message par Chaste59 » dim. 5 août 2018 00:09

Apparemment, vous avez encore trouvé de nouveaux jeux pour pimenter la période de mise en cage
Bravos à vous ;)

Avatar du membre
complycite68
Membre
Membre
Messages : 4999
Enregistré le : mar. 27 août 2013 11:21
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : un kdo de mme
LOCALISATION : MULHOUSE

Re: La rentrée de Bacchus

Message par complycite68 » dim. 5 août 2018 11:15

Quel jeu...mais c'est pas pour moi, je serais vraiment obligé de tricher ! :mrgreen: :mrgreen:

bacchus
Membre
Membre
Messages : 2133
Enregistré le : sam. 24 mai 2014 23:59
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Steelworxx L02
LOCALISATION : Go west ! (mais bon j'ai pas mal bougé)

Re: La rentrée de Bacchus

Message par bacchus » mer. 8 août 2018 10:01

Chronique de vacances 2018 – 6

Ma Dame restera toujours un mystère à mes yeux dès qu’il s’agit de jeux D/S entre nous. Ce week-end, je suis passé de l’intransigeance affirmée après 4 jours enfermé sans sortie à la mansuétude le lendemain matin.

Je porte actuellement une copie métal chinoise de la CB6000s. Elle n’a pas le confort de ma cage habituelle une Steelworxx plus discrète et aérée mais permet à ma Maîtresse de femme de me décager et réencager selon son envie. Une concession faîte l’an dernier qui a pour avantage de ne plus me blesser à l’anneau et l’inconvénient de perturber tout nettoyage efficace de l’asticot en cage.

Elle ne me blesse pas certes, mais lime quand même la peau à un endroit précis que je combats à force de crème réparatrice. Parfois comme l’autre soir, l’apaisement ne vient pas et je grimace sous ses yeux. Elle me sort : « j’aime bien que la cage te créée du déconfort, comme cela tu n’oublies pas que je t’y ai mis. » Je n’ai pas su quoi répondre.

L’inverse le matin suivant où je suis réveillé définitivement par la dernière tentative d’érection nocturne de l’oiseau qui hache pas mal mes nuits en ce moment. Madame est déjà réveillée et me regarde avec ses yeux d’amour.

- Tu veux que je te libère un moment ?

Question peut-être piège mais je réponds que j’aimerais. Et oh miracle, elle m’indique où est la cachette de la clé et m’envoie la chercher. Mon sexe revit de son extinction et présente un bel hommage que ma Dame dévie à m’envoyant la remercier entre ses cuisses. Post orgasme nous sommes apaisé sur le lit côte à côte en amoureux infinis. Je bande encore et une pressente envie d’être satisfait monte peu à peu. Madame caresse partout sauf là où que je voudrais. Très frustrant. Je lui en fait l’aveu et elle résout mon petit problème en m’enchâssant dans une couche et un body que je porte rapidement sous polo et short vu que la brigade des mœurs enfantins s’est réveillée.

Je suis au départ soulagé de ne pas vivre l’épreuve de tension du matin en cage. Cela ne m’exempte en rien d’aller faire les courses sous ses instructions. Mais la journée est chaude, et la tenue lourde. Je sue dans mon body sauna devenu contraignant au point de quémander à ma Maîtresse de femme de me remettre en simple cage. Voilà chose faite.

Le reste du week-end est l’attente habituelle de l’encagé. Et pour ne rien arranger, elle tire à 2 reprises des jetons rouges « nada » du sac. Nada pour moi mais pas pour elle qui me met matin et/ou soir au travail de ma langue ou de mes doigts.

Pour le reste, nous préparons le départ de notre dernier page qui restreint encore notre liberté. C’est effectif le lundi et selon les propres mots de ma Dame : « les choses sérieuses peuvent commencer ». Le soir est consacré à prépositionner un certain nombre d’impléments sur ses directives, après le retour de l’apéritif chez les voisins. Crevé de mes réveils nocturnes, je pars me coucher tôt.

Le lendemain, Madame version Maîtresse m’attend à mon retour et me prend en main. Je suis mis nu d’autorité et menotté dans le dos. Direction la baignoire. Le jeton du jour parle d’un assaut sur mon petit trou et elle m’indique vouloir rattraper les jetons manqués dans la première semaine. Elle me vidange d’abord avec application le cul, avant de me « décrasser » de la sueur de la journée à la brosse pour finir par une ouverture de cage et un nettoyage attentif. Ce n’est d’ailleurs pas beau avec un gros œdème et une petite blessure sur le prépuce, mais cela ne l’arrête pas. Je me retrouve attaché en étoile sur le lit à tester les nouveaux bracelets que nous venons de nous procurer. Effectivement impossible de s’échapper et c’est ce qu’elle veut pour rafraichir mon rasage intime. Cela fini par un long câlin frissonnant les corps collés

Après elle veut faire un pause apéro et je l’accompagne bien volontiers, nu sur la terrasse avec mes bracelets de poignets et de chevilles, ma foi, définitivement élégant. La suite se passe au salon et je ne me sens pas m’endormir sur le canapé, de la succession de nuits trop hachées ou trop courtes. Quand je me réveille, il fait nuit et ma Dame me sourit. Je découvre son intention sur la table basse : le set de sondes d’urètre m’attend…

J’adore. Je crois que je l’ai déjà expliqué ici, la boule de métal qui coulisse à l’intérieur rappelle tellement la boule de sperme au moment de la jouissance. Sauf que là la sensation ne s’arrête jamais et je gémis, grogne sans fin sous les délicieux assauts des tiges. Madame adore m’avoir en son pouvoir et à son habitude monte peu à peu en diamètre. Cela dure un moment de plaisir étrange avant qu’elle arrête de m’embrocher. Je montre une très belle érection (« c’est quand même bizarre que sois plus dur quand je te sors de cage qu’à l’habitude »). Je crois, j’espère qu’elle va me monter en amazone une fois qu’elle m’a fait constater combien elle était mouillée. Mais l’intention n’est pas là : elle préfère me torturer doucement sans fin, me faire monter le désir dans le sexe qui n’en finit plus de couler et de toujours me le refuser au dernier instant. Divine frustration !

Tout cela finit par un regret de ma part, quand elle me « range » dans une couche avant de me renfermer dans un body. Frustré j’ai été et frustré je dois rester.

Avatar du membre
complycite68
Membre
Membre
Messages : 4999
Enregistré le : mar. 27 août 2013 11:21
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : un kdo de mme
LOCALISATION : MULHOUSE

Re: La rentrée de Bacchus

Message par complycite68 » mer. 8 août 2018 15:18

Pas de chance ! :lol: ...et avec la météo actuelle c'est dure dure... :mrgreen:

Avatar du membre
jeepy
Administrateur
Administrateur
Messages : 4498
Enregistré le : jeu. 3 mai 2012 23:43
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Tarentule RedChili
LOCALISATION : champagne

Re: La rentrée de Bacchus

Message par jeepy » mer. 8 août 2018 17:20

Quel régime ! Madame N. se lâche en ce moment ! Bacchus va-t-il résister à ces assauts furieux ? Oh je pense que oui ; il en a déjà vécus de plus sévères ...

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4570
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: La rentrée de Bacchus

Message par Chaste59 » ven. 10 août 2018 16:24

bacchus a écrit :
mer. 8 août 2018 10:01
Tout cela finit par un regret de ma part, quand elle me « range » dans une couche avant de me renfermer dans un body. Frustré j’ai été et frustré je dois rester.
c'est un peu normal quand même, non ? :mrgreen:
bacchus a écrit :
mer. 8 août 2018 10:01
Je découvre son intention sur la table basse : le set de sondes d’urètre m’attend…
c'est un jeu qui m'angoisse et me donne envie
et quand tu racontes tes expériences sur le sujet, j'aimerais être entre les mains de Maitresse N ( moins quand Elle te fouette :mrgreen: )

bacchus
Membre
Membre
Messages : 2133
Enregistré le : sam. 24 mai 2014 23:59
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Steelworxx L02
LOCALISATION : Go west ! (mais bon j'ai pas mal bougé)

Re: La rentrée de Bacchus

Message par bacchus » ven. 10 août 2018 18:41

Chaste59 a écrit :
ven. 10 août 2018 16:24
c'est un jeu qui m'angoisse et me donne envie
et quand tu racontes tes expériences sur le sujet, j'aimerais être entre les mains de Maitresse N ( moins quand Elle te fouette :mrgreen: )
Pourquoi n'en parles tu pas directement à ta Dame Lucretia, plutôt que de fantasmer sur les Maîtresses de femmes des autres ? En disant que tu veux tester avec Elle en complicité...

bacchus
Membre
Membre
Messages : 2133
Enregistré le : sam. 24 mai 2014 23:59
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Steelworxx L02
LOCALISATION : Go west ! (mais bon j'ai pas mal bougé)

Re: La rentrée de Bacchus

Message par bacchus » ven. 10 août 2018 20:06

Chronique de vacances 2018 – 7

C’était une semi-surprise : débarrassés de nos pages, ma Dame avait envie d’exotisme… qui s’est concrétisé par une cabane perdue au milieu d’un pré que nous avons rejoint après quelque route. L’habitat était un cube énigmatique posé au milieu du champ et regardant loin à l’horizon. Un lit pour deux, une salle de bain sommaire, tout pour passer pour une love room pour amoureux. La dame qui nous accueille est charmante. Elle doit savoir que les couples qu’elle reçoit « galipettent » dans le lit. Mais elle ne se doute pas que les galipettes sont plus noires chez nous, surtout en ce moment. Surtout que la valise que je tiens en main contient tout pour qu’une femme fasse rendre raison à son mari…

Ma Dame veut commencer tout de suite. Je négocie de pique-niquer d’abord sur la terrasse, parce que j’ai faim, parce que je me méfie des changements fatals de rythmes. Le toit accueille une terrasse panoramique. Je m’inquiète que la banquette de solarium qui en occupe le centre soit à portée d’une fenêtre d’un gite de vacanciers que j’ai vu ouverte en arrivant. Comment me comporterais-je si ?

Heureusement nous retournons en bas une fois le repas fini. Le soleil décline lentement. Le vent est levé dans les hautes herbes et la température chute… Cela sent le déclassement qui arrive bientôt sous un ordre cinglant de ma Dame version Maîtresse : « à poil ! ». Se déshabiller alors que son Amour garde tout, me donne tes frissons infinis. Elle me boucle la muselière de « soumis » qui était arrivée trop tard l’an dernier pour être essayée. Elle voulait essayer. Je me trouve fragile et en danger. L’esprit prend le dessus et je me laisse couler dans la vague de soumission…

Ma Maîtresse de femme est maintenant très expérimentée au bout de tant d’années. Elle sait ce qui va me faire angoisser et me rendre à Elle : elle m’emmène nu dehors ! J’ai beau savoir qu’elle a choisi l’angle mort de la fenêtre du gite, c’est irrationnel. Je regarde inquiet à 360°, autant que me le permet ma muselière. Mais cela ne m’épargne pas de devoir suivre la laisse qu’elle m’a passée. J’ai toujours aimé ces promenades déséquilibrées du chien nu au bout de sa laisse. Je sens qu’elle veut me faire plaisir.

Image

L’herbe est finalement confortable malgré mes craintes mais l’effort m’est un peu violent. Il y avait des promeneurs sur un chemin et je suis inquiet qu’ils puissent me voir. Je regarde partout, alors que je suis la laisse. 50m au final de crapahutage dans l’herbe suffisent à me mettre à sa merci. Et il commence à faire froid sur ma peau nue. Je suis heureux qu’elle me ramène à proximité du cube. Je pense que je vais avoir le droit de rentrer me mettre à l’abri. Mais non, je reste dehors maintenu sur les marches de bois, transformé en serial killer de film américain avec un gilet à capuche qui encadre ma muselière. Alors que la base laisse libre accés à mon sexe….

C’est plus fort que ma Dame : chaque fois que je suis bâillonné, elle veut m’entendre clairement… Je ne suis même pas sûr qu’elle le fasse à dessein. Mais je ressens toujours la honte à repousser mon bâillon – une boule en l’occurrence – pour me faire clairement comprendre. J’apprends un peu effaré que les marches vers le cube l’ont beaucoup inspirée dès la réservation… Je me retrouve à me faire embrocher la bite à l’air libre par une de ses sondes d’urètre qu’elle adore. Je ne suis pas totalement détendu. Elle me reproche ma crispation du soir et finalement abandonne son idée d’approfondir le sujet.

Séquence suivante, je suis courbé nu au-dessus du lit. Ma Dame s’est saisit des cannes, l’une légère et cinglante, l’autre épaisse et impactante. Je sais que ma Dame aime les choses bien faîtes et que tout instrument dans ses mains vaut une application des plus sérieuses. Je serre les fesses par anticipation pour ce que pourtant je rêve de m’arriver depuis tant de mois.

Image

Les premières cinglées sont sèches et font mal. Comme d’habitude je n’aime pas le moment où mes attentes se réalisent… Bientôt je joue la gigue de mes jambes et cela n’arrête pas ma Dame. Elle aime définitivement les choses bien faîtes et je prends ma raclée à mon niveau (sans doute plus que certains et moins que d’autres). Je suis déstabilisé de la voir surgir dans le monde de notre vie, sur mes mauvaises habitudes, l’apéro et les cigarettes... C’est qu’elle m'aime et aimerait que je perdure longtemps. Je refuse de me rendre quand elle me demande de lui confier ma carte bleue pour m’empêcher de continuer mes mauvaises habitudes. Cela me vaut des cinglées de représailles mais je tiens (sauf que je lui ai finalement abdiqué la carte ce soir…).

Après j’ai les fesses bien chaudes quand la soirée est avancée. Nous sortons dehors voir le cube s’illuminer magnifiquement et nous revenons vite au chaud. Il est fait de plus en plus froid, au point de se réfugier sous la couette. C’est l’heure d’action ou vérité, sauf que l’action m’est interdite et que les vérités demandées sont directement sur Nous. J’ai aussi mes questions. Je suis bien, totalement amoureux et adore cette parenthèse au milieu du champ. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas autant échangé… et confirmé à nouveau notre Amour définitif et infini.

Clairement un moment de complicité hors du temps !

Avatar du membre
complycite68
Membre
Membre
Messages : 4999
Enregistré le : mar. 27 août 2013 11:21
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : un kdo de mme
LOCALISATION : MULHOUSE

Re: La rentrée de Bacchus

Message par complycite68 » ven. 10 août 2018 23:30

Chaste59 a écrit :
ven. 10 août 2018 16:24
bacchus a écrit :
mer. 8 août 2018 10:01
Je découvre son intention sur la table basse : le set de sondes d’urètre m’attend…
c'est un jeu qui m'angoisse et me donne envie
et quand tu racontes tes expériences sur le sujet, j'aimerais être entre les mains de Maitresse N ( moins quand Elle te fouette :mrgreen: )
C'est à tester, personnellement j'y ai trouvé peu d’intérêt, hormis le passage du gland et a un moment quand on s'enfonce (mais ça donne envie de pisser :mrgreen: ).

En utilisant assez gros, le plus désagréable c'est quand tu as envie d'aller au toilette après, ça brule !!! :parderriere:

Répondre