Mon Maître et moi esclave

La cage de chasteté dans une relation Homosexuelle
Avatar du membre
servus
Membre
Membre
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 11 août 2016 15:12
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : ceinture en I
LOCALISATION : Paris
Contact :

Mon Maître et moi esclave

Message par servus » jeu. 11 oct. 2018 11:59

Vous aimez semble-il que je vous tienne au courant de mes utilisations.
Je vous livre donc mes échanges avec Mon Maître et vous communiquerai mes rapports

Mon Maître
Je pense que c'est comme cela que je dois Vous appeler à partir de maintenant.
Maître JM viens de répondre à mon message que je lui ai adressé ce matin comme il me l'avais demandé. J'avais reçu et lu Votre message également ce matin juste avant de lui écrie pour lui faire mon rapport après son utilisation de jeudi. Je suis rentré tard hier soir après un déplacement en province. (Je n'aurai pas pu me libérer cet après-midi)
Votre message m'avait beaucoup étonné, n'ayant pas été prévenu par Maître JM de sa décision… alors qu'il ne m'avait fait part de rien lors de son utilisation de jeudi.
En lisant son message il me rappelle en sous entendu, que comme esclave "et parce que ton avis importe peu, tu n'as pas le choix, et tu le sais" je n'ai rien à dire, un sous-homme, un non Homme, dois OBEIR, SUBIR, SERVIR et SOUFFRIR. Un esclave si il est décidé qu'il est transféré d'un Maître à un autre il doit dire simplement, "Oui Maître" et obtempérer :"J'ai décidé, après longue réflexion, ... de te laisser à Lui "
Aussi Mon Maître, s'est prosterné devant Vous que je prends Votre pied droit et que je le pose sur ma tête en signe de soumission, d'appartenance… Je suis Votre propriété… Vous êtes tout pour moi et je suis rien qu'un esclave sans nom, qu'un matricule, qui doit servir de son mieux, progresser dans son service et dans ses aptitudes avec l'aide de Son Maître qui sait comment faire.
En terminant, ce message que je tenais à Vous adresser dès ce soir, je me prosterne de nouveau à Vos pieds pour Vous souhaiter, Mon Maître, une très bonne soirée.

976-038-936

Mon esclave,
Je pense que maintenant tout est bien clair entre Maître J M et toi.
Je pense que tu as compris : Je suis désormais ton Maître.
Je suis prêt à m’occuper de toi et te faire vivre en harmonie avec ta nature profonde d’esclave. Tu as vu comment Je fonctionne. Tu vas t’abandonner à Moi dans la confiance.

Mon premier ordre sera le suivant : dès que tu reçois un mail de Moi, tu te déshabilles avant de l’ouvrir. Tu dois être nu pour entendre Ma parole. Tu dois être nu pour Me répondre. Tu es toujours nu devant Moi, je suis ton Maître et tu M'en remercies.

Deuxième ordre : dès notre prochaine rencontre, tu m’apportes la clé de ta cage de chasteté. C’est Moi désormais qui décide si tu es en cage ou non, et pour combien de temps. Je te retirerai ta cage la prochaine fois, pour pouvoir travailler tes couilles et ce qui te sert à pisser. Ton sexe n’a aucune signification pour moi. Le seul sexe qui compte, c’est le Mien. Tu vas l’honorer et le vénérer.

Troisième ordre : tu vas immédiatement modifier ton profil sur smBoy. Tu vas supprimer toutes les photos. Et tu écriras : j’ai trouvé mon Maître. Je suis le plus heureux des esclaves. Je surveillerai le site et, si jamais Je te vois connecté, tu seras puni sévèrement, car c’est une faute grave. Tu n’as plus le droit d’aller sur smboy.
Tu M’appartiens. Personne d’autre que Moi ne doit t’utiliser, sauf si Je le décide.

Je veux dès demain matin recevoir un mail de soumission de ta part. Celui de ce soir manquait d’enthousiasme, mais tu étais encore sous l’effet de la surprise que Maître Jean-Marie t’ait confié à moi. C’est ainsi. C’est ton destin. Vis-le avec joie et reconnaissance envers Moi, qui suis désormais ton Maître, Moi qui suis prêt à te donner beaucoup d’attention. Il faudra être à la hauteur. Tu en es capable. Tu ne le regretteras pas.

Je veux te voir dès que possible pour commencer à te prendre en main.
Mes disponibilités sont :
lundi après 17h 15.
mardi après 17 h.
mercredi toute la journée.
Donne-moi tes disponibilités.

J’attends ton mail le plus vite possible et n’oublie pas : tu te mets nu pour répondre, et nu pour Me lire, à chaque fois.

Ton Maître
Maître Charles


Mon Maître,

Je me prosterne tout d'abord à Vos pieds que j'embrasse le plus servilement possible.
Je suis nu ou presque (je porte la ceinture de chasteté) pour répondre à Votre mail de cette nuit dont j'ai pris connaissance partiellement jusqu'au premier ordre que ce matin (j'étais habillé) au bureau de l'Association à laquelle je rends service quotidiennement. Je viens de lire la suite que maintenant en tenue convenable (il ne fait pas chaud même si ma queue est excitée dans sa cage).

C'est la première fois que cela m'arrive d'être cédé, vendu, troqué… (la forme ne me regarde pas d'ailleurs) et cela est un peu perturbant, les autres fois, je demandais au Dominant si il m'acceptait comme son esclave…
Un esclave n'a pas son mot à dire (et cela je le mets en pratique aujourd'hui) dans le choix de Son Maître, Il Lui appartient, Son Maître l'utilise pour son bien être Il peut (mais cela ne lui ai pas obligatoire) penser à donner du plaisir à Son esclave afin que celui-ci se donne mieux à son état de servitude.
Pour mon cas, Mon Maître, Mon Propriétaire, Mon Tout, je (le dois ) me livre à Vous pour Votre bien être tant matériel que sexuel en tachant de Vous donner entière satisfaction, sachant cependant que cela est impossible à un esclave. Je tâcherai de me mouler à Vos besoins, Je tâcherai, petit à petit avec Votre aide verbal et peut être grâce à des sanctions, de répondre à Vos attentes sans que Vous ayez besoin de me les signifier ( au moins pour certaines). Votre corps doit petit à petit également ne plus avoir de secrets pour moi afin que je puisse Vous donner le plaisir qu'un Maître d'esclave doit pouvoir attendre de sa ou ses choses.
Dans mon précédant mail, je mettais Votre pied sur ma tête, j'aurais du et je le dis maintenant, que en plus de ces pieds que je lèche, je me prosterne devant Vos organes sexuels que je vénère avec Votre autorisation par des baisés sur Votre gland, Vos deux testicules, source de la virilité de l'Homme qu'un esclave n'est plus.et comme Vous le dites que les miens n'ont aucune utilité sauf de pouvoir les travailler pour le plaisir de leur propriétaire et pour se vidanger.
Merci, Mon Maître de Votre phrase : Moi qui suis prêt à te donner beaucoup d’attention… Je tâcherai être à la hauteur de Vos attentes et J'espère que Vous le regretterez pas de m'avoir "acquis".

En ces qui concerne les trois ordres:
* Nu pour lire et écrier à Mon Maître. Je le pratique actuellement.
* Pour la clé de la ceinture de chasteté, C'est Maître J-M qui possède deux clés encore actuellement. Il peut se produire un ou des évènements non prévisible ou prévisible et régulier pour lequel je dois impérativement retirer cette contrainte sexuelle (consultation de médecin imprévue, Kinésitérapeute deux fois par semaine, etc…) Aussi je Vous demande de pouvoir conserver de vers moi une clé que je n'utiliserai qu'avec Votre accord oral ou écrit (confiance).
* Supprimer les photos et modifier mon profil sur smboy, cela sera fait dès le début de l'après-midi (J'aimais bien m'y rendre pour converser avec certains soumis mais j'OBEIS)
* Pour la convocation je peux si Vous le souhaitez mais comme samedi dernier jusqu'à 18h00 soit ce soir ou demain, soit mercredi mais je dois aller à la piscine ce jour la au début de l'après-midi et pourrais être chez Vous vers 16h 16h15 (rapidité des bus qui est le meilleur moyen pour moi pour me rendre chez Vos Mon Maître.

Prosterné à Vos pieds puis en m'inclinant devant Votre Verge et Vos deux Testicules je Vous souhaite Mon Maître, un très bon après-midi.


Mon esclave,
J’espère que tu es nu pour Me lire.
Je réponds rapidement.

La cage de chasteté : il va falloir que tu récupères les deux clés qu’a gardées Maître J-M. Bien sûr, je trouve normal que tu en gardes une pour retirer la cage si besoin. Mais je veux avoir les autres clés. Tu te débrouilles pour les récupérer dès que possible, sans importuner Maître J-M, mais sans te soumettre à Lui, puisque tu n’appartiens plus qu’à Moi. Par courrier, ou déposées dans ta boîte aux lettres. Ou vite fait sur le pas de la porte. A toi d’exécuter cet ordre.

Tu n’as été ni troqué ni vendu. Tout est très clair entre Maître J-M et moi, et les copies des mails le prouvent. Il m’a dit exactement la même chose qu’à toi : il n’est pas assez disponible et il a compris que je le suis davantage, pour te donner toute l’attention dont tu as besoin. Fais-moi confiance, avec Moi tu seras heureux, conformément à ta nature d’esclave.

Maître Jean-Marie a raison quand il dit que je suis pressé. Oui, pressé et heureux de te prendre à Mon service.

Je réfléchis à l’heure de ta prochaine convocation, mais ce sera soit demain mardi 16 h/18 h soit mercredi même créneau horaire, après ta piscine. Je te confirmerai ce soir le jour, mais tu réserves ces deux créneaux pour Moi.

Entre temps, j’aurai vérifié que tu as bien modifié ton profil smBoy.

Ton Maître


Mon Maître,
C'est au bureau que j'ai constaté que Vous m'aviez répondu à mon mail de ce matin. Supposant qu'il y avait peu-être une convocation de cet après-midi. J'aurai du me mettre nu pour le lire, mais compte tenu du lieu cela m'était impossible de me mettre complètement nu… J'ai baissé mon pantalon et slip…
Pour les clés de la cage, je vais contacter Maître Jean-Marie et faire comme Vous le demandez. Mais pour Vous gagner du temps, je changerai le cadenas ce soir avec un dont j'ai toutes les clés.
Pour l'allusion à la forme de ma cession, je pensais bien que cela avait été fait entre personne de confiance (Mais cela aurait peut-être été humiliant pour moi si la cession avait été faite sous une autre forme… )
Je réserve les créneaux 16h/18h demain et mercredi.

Le profil smboy est modifié.

Je me prosterne à Vos pieds et vénère Vos attributs d'Homme.


Mon esclave,
Tu es nu pour Me lire.

Demain mardi à 16 h, tu te présenteras devant Moi, pour ta première séance de dressage en tant que Mon esclave.
Tu resteras jusqu’à 18 heures.
C’est un grand jour pour toi.

Excellente idée de changer la clé du cadenas. Cela prouve à quel point tu as hâte de M’appartenir. Ainsi, dès demain, Je prendrai le contrôle de ta cage, et donc de ton corps, et tu n’auras pas besoin d'importuner Maître J-M.

Apporte-moi le certificat de propriété établi à Mon Nom.

J’ai vérifié que tu as changé ton profil smboy. Tu ne te connectes plus sur ce site. Je veux que tu abandonnes ce genre de tentation facile qui sont toxiques. Tu n’as pas besoin d’aller regarder des photos d’hommes, puisque le seul Homme qui existe pour toi désormais, c’est Moi, ton Maître.
Je suis conscient que c’est une frustration pour toi, et je m’en réjouis. J’aime frustrer mes esclaves, c’est excellent pour leur éducation. La frustration crée le désir, et tu dois te présenter à Moi dans un état de frustration, donc de désir, immense. Car toute sensation pour toi, douleur, honte ou plaisir, ne peut venir que de Moi.

Je veux ton corps toujours épilé, dans les zones que tu peux atteindre. Les autres zones, Je m’en occuperai.
Je veux ton corps parfaitement propre, mais jamais de parfum ni déodorant. Ton odeur naturelle m’a plu l’autre jour, et je veux la sentir, comme tu sentiras la mienne.
Je te veux en sandales sans chaussettes.
Slip blanc kangourou et maillot de corps.
Cage de chasteté, et les clés.

Tu m’attendras à 16 h à la sortie du métro Vaneau, comme l’autre jour, en position d’attente. Sois attentif, Je ne traverserai pas forcément la rue, peut-être que Je te ferai simplement un signe qui voudra dire « Viens ». En extérieur, et dans Mon immeuble, tu marcheras derrière Moi, mais de manière discrète, Je ne veux pas que les gens de Mon immeuble se posent des questions. Tu te comportes comme si tu étais un artisan à qui Je montre le chemin, et qui donc Me suit. Mais pas de gestes qui pourraient Me mettre mal à l'aise. La discrétion avant tout.

Ensuite, tu n’auras plus qu’à te laisser porter. Ta nouvelle vie commencera.

Si tu as des questions à poser, fais-le. Si elles sont justifiées, J’y répondrai.

Ton Maître


Peut-être un peu long, je vous prie de m'en excuser…
La suite sera le rapport de mon utilisation de ma formation
Mon nom est maintenant "9" donné par Mon nouveau Maître

claustra
Membre
Membre
Messages : 381
Enregistré le : sam. 27 oct. 2012 15:52
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Acier 30mm longueur
LOCALISATION : strasbourg

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par claustra » jeu. 11 oct. 2018 13:38

Et tu lui dis que tu racontes tout ici ?

Avatar du membre
jeepy
Administrateur
Administrateur
Messages : 4498
Enregistré le : jeu. 3 mai 2012 23:43
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Tarentule RedChili
LOCALISATION : champagne

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par jeepy » jeu. 11 oct. 2018 17:38

Oui c'était un peu long à lire j'avoue, mais original et intéressant ce fil de conversation (sauf pour ceux qui n'aiment que les photos ;) ).
Je me posais la même question que claustra et également si ton maître serait intéressé de s'inscrire ici ? (Kaon sors de mon corps !)

Avatar du membre
servus
Membre
Membre
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 11 août 2016 15:12
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : ceinture en I
LOCALISATION : Paris
Contact :

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par servus » jeu. 11 oct. 2018 18:12

Pour l'instant il n'est pas au courant Aïe
C'est un petit secret entre encagés…
Mon nom est maintenant "9" donné par Mon nouveau Maître

Avatar du membre
servus
Membre
Membre
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 11 août 2016 15:12
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : ceinture en I
LOCALISATION : Paris
Contact :

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par servus » sam. 13 oct. 2018 16:58

Vous attendiez le rapport après ma première utilisation par Mon Maître à qui j'ai été cédé?
Le voici tout brut comme je l'ai adressé à Mon Maître à sa demnde

Mon Maître
Je me prosterne à Vos pieds que j'embrasse ainsi que Votre Verge et Vos Testicules. Qui que je dois vénérer, aimer, adorer et contempler parce qu'ils sont Votre.

J'ai beaucoup tarder écrire ce message (que j'écrirai en plusieurs fois) pour plusieurs raisons Mon Maître:
1) Je suis fatigué… pourquoi? peut-être parce que je me suis fait vacciné contre la grippe hier matin avant de venirVous servir…
2) Beaucoup de travail administratif et comptable m'attendaient et m'attendent encore…
3) Plusieurs rendez-vous aujourd'hui.
4) Difficulté pour trouver le moyen de changer l'affichage des mails.
Mais Vous me direz "ce n'est pas Mon problème… je t'ai donné un ordre tu dois obéir… " C'est vrai je l'admet… Je devrai peut-être en subir les conséquences.

Un petit compte rendu de ma venue chez Vous Maître.
Arrivée chez Vous comme demandé à 16h00. En arrivant dans Votre appartement, je me suis prosterné à Vos pieds par soumission, je pensais pouvoir poser Votre pied sur ma tête en signe d'appartenance, mais n'ai pas pu. JeVous ai transmis Votre acte de propriété sur l'esclave 976-038-936.
Après m'avoir effeuillé" Vous m'aviez donner nom autre que mon matricule… 9 . C'est MON NOM (au moins tant que Vous ne changerez pas d'avis)… La ceinture de chasteté est retiré… ma queue est à l'air… elle respire et se développe un peu sous Vos attouchement… Aïe en ai-je le droit?
Après mon inspection… échauffement du cul de 9 à la cravache et au martinet… 10 de chaque… Aïe…

Pose de mon collier avec lequel je me sens vraiment… ce que je suis : un esclave… un objet… au près de qui, Mon Maître, comme vous me l'avez dit doit se sentir libre de toutes ses actions sans que cela le gêne… comme au côté d'un chien… et un esclave est moins qu'un chien.
Après l'échauffement avec des instruments quelques bonnes fessées sur le cul de 9 qui est un peu plus sensible… "Tu pus"… Vous emmenez Votre esclave dans Votre salle de bain pour le laver à l'eau froide comme un objet, comme Votre objet.

Je dois Vous déshabiller, acte ordinaire pour un esclave… Vous m'apprenez deux nouveaux ordres "Vénération horizontale" et "vénération verticale" que Vous me faites accomplir pour que cela rentre bien dans ma tête dure d'esclave (merci Mon Maître pour cette formation "en douceur"):
Vénération Horizontale,: embrasser le pied gauche puis le droit, embrasser l'aisselle gauche puis la droite, embrasser le seins gauche puis le droit, embrasser le Testicule gauche puis droit, embrasser pour finir le Gland de la Verge.

Vénération Verticale : embrasser le pied gauche, puis l'aisselle gauche, puis le sein gauche, puis le Testicule gauche puis le Gland de la Verge du Maître et recommencer avec le côté droit.

(Reprise du rapport après interruption)

Vous me faites visiter Votre cuisine afin qu'une prochaine fois je puisse y aller seul pour Vous préparer ou apporter quelque chose. Vous me faites l'honneur de m'offrir de l'eau dans un verre utilisé par les Hommes… Pardon de l'avoir souillé par ma salive et de plus je n'ai pas été le purifier après usage.
Nous nous rendons dans Votre chambre pour y déposer des draps, puis Vous avez envie d'uriner… Vous m'emmenez avec Vous afin que je Vous tienne Votre pénis (fonction de l'esclave que Vous semblez apprécier mais comme Vous le précisez il faut que Vous Vous y habituer. Acte humiliant pour l'esclave, mais me semble-t-il bon pour sa déshumanisation… il n'est qu'un objet…Peut-être que je devrai encore aller plus loin dans ma déchéance en tenant Votre Verge par ma bouche…Quelle honte surtout si Mon Maître prend cela en photo pour montrer à ses amis… (Actuellement je bande et j'ai mal car ma queue est comprimée dans sa cage, mais cela doit être bon pour moi car Vous souhaitiez que ma queue soit encagée.)

De retour dans Votre chambre je dois installer les draps au sol pourquoi? cela ne me regarde pas… Vous me fixer des pinces aux couilles… je les supporte très bien… Vous essayez de m'en mettre aux tétons… et je suis obligé de dire STOP à mon grand regret, car je ne Vous laisse pas prendre ce plaisir… mais c'est trop et Vous le comprenez, MERCI MON MAITRE. Vous me faites déballer un matériel que je découvre de visu pour la première fois…Un tabouret ouvert dans son centre comme une cuvette de toilette… Je comprend son utilité… Est-ce que Mon Maître veut pratiquer le scato? Cela fait parti de mes limites… Devrai-je dire STOP et partir… Allongé sur le dos Vous positionner la lunette au dessus de ma tête et Vous me demandez de travailler… Une grande respiration (que vais-je trouver?) et ma langue commence à lécher Votre anus… Ouf il est très propre (pas besoin de dire STOP) Je travaille le mieux possible, je dois ensuite changer de position pour Vous lécher entre l'anus et les Testicules puis, ceux-i et Votre Verge. La position n'est pas dès plus confortable pour l'esclave (la tête un peu comprimée par les fesses du Maître) mais es-ce que cela à de l'importance si le Maître y prend du plaisir.

Vous Vous installez ensuite couché sur le dos sur Votre lit me demandant de venir Vous lécher comme Vous l'aimez… J'appréhende car je sais que je vais avoir du mal à m'exécuter à cause de mes muscles des bras… Je tente, je lèche le mieux possible mais au bout de quelques minutes, mes bras ne tiennent plus et je m'effondre (et le terme n'est pas exagéré). Mon Maître qui doit être déçu de ma mauvaise prestation aurai pu me punir ou même me jeter à la porte (je suis un incapable) a au contraire au moins extérieurement accepter cette faiblesse et même faute à mes yeux et m'a laisser me reposer à côté de lui…
Je Vous propose de Vous placer assis au bord du lit afin que je puisse lancer le feu d'artifice finale… après quelques essais de positions, Vous êtes j'espère bien positionné, moi entre Vos jambes je commence à lécher, titiller le frein de Votre Verge, la prendre le mieux possible en bouche tout en travaillant de la langue et des petits gémissements, des petits cris et Votre Verge dans ma bouche (Vous m'avez certifié votre sero négativité et moi de même) et Vos offrez à Votre esclave, le nectar du Maître qu'il doit déguster. Je garde Votre Pénis quelques temps dans ma bouche puis en me retirant je bois Votre Sperme. Nourriture de luxe et normale pour un esclave.

Nous rangeons ensemble tout le matériel, tabouret lunette et draps car je ne peux le faire seul compte tenu de mes muscles des bras.
Je dois me rhabiller, sans la cage car Vous me donner la permission et l'ordre de me branler le soir et de jouir… Je suis heureux (15 jours sans juter) surpris… un esclave peut-il jouir… Son seul plaisir ne doit-il pas être de donner du plaisir… donc pas un plaisir égoïste… Mais il doit OBEIR… Je ne peux désobéir… Mais si je jouis… je serai puni pour avoir enfreint une règle de l'esclave… Le soir donc, je me branle, je jouis rapidement. Je n'ai pas recyclé … j'aurai du je pense…
Vous m'aviez demandé de reposer la ceinture ensuite… mais trop fatigué (voir début du message) et après la jouissance je me suis endormi très vite… J'aurai du la reposer le matin… mais j'ai attendu le soir pour le faire pour m'éviter de me branler.

Pour conclure J'implore Votre
Pardon Mon Maître de mon incompétence surtout pour Vous donner du plaisir en léchant Votre corps.
Pardon de ne pas Vous avoir adresser ce message plus tôt.
Pardon de ne pas avoir laver le verre que Vous m'aviez permis d'utiliser.
Pardon de ne pas avoir pu ranger seul Votre matériel.
Pardon être parti sans Vous saluer comme un esclave doit le faire
Pardon d'avoir été obligé de Vous demander un sac plastique pour emporter la ceinture de chasteté
Pardon de vous avoir obliger à me signaler que je devais cacher le collier.
Pardon d'avoir joui même sur ordre… j'aurai du me traire…
Pardon de ne pas avoir reposé la cage dans les délais.
Pardon enfin d'être un mauvais esclave qui Vous oblige à me sanctionner pour que je progresse.

Prosterné à Vos Pieds je Vous souhaite une très bonne journée en Vous embrassant Votre Verge et Vos Testicules

9
Mon nom est maintenant "9" donné par Mon nouveau Maître

Avatar du membre
servus
Membre
Membre
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 11 août 2016 15:12
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : ceinture en I
LOCALISATION : Paris
Contact :

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par servus » mar. 16 oct. 2018 11:15

A la suite de ce rapport Mon Maître m'a écrit avec comme objet : Recadrage de 9

Il n'a pas apprécié certaines de mes phrases de mon rapport
Il me rappelle que je n'ai pas à penser mais à obéir…
Il me dit que je ne dois pas parler à sa place quand je lui fait dire "Ce n'est pas Mon problème"
Je me suis trompé en rappelant le nom une posture qu'il m'a apprise: ce n'est pas Vénération Horizontale ou Verticale mais Adoration.
Il pense que je lui dicte sa conduite alors que je ne suis rien
Sa bonté quand il a retiré les pinces à mes tétons
Qu'il est mon propriétaire et que je n'ai rien à décider
Qu'il n'a pas apprécier que j'ai attendu 24h avant de reposer la ceinture

et fini le message par:
Je pense que tu as besoin d’un dressage très strict, un travail foncier pour t’apprendre à améliorer ton service auprès de Moi. Je vais m’y employer.

Et c'est cet après-midi de 15h à 18h que je dois être chez lui… Je sens que je vais morfler :fessee2: :fouet2: … je l'ai cherché (bien involontairement)
Ma tenue : après épilation être encagé, slip kangourou, maillot de corps, sandale pieds nus (cela fait bien esclave à dit Mon Maître), apporté le collier. et je dois faire un lavement… (peut-être :parderriere: avec un gode? ) (je n'aime pas…mais…)
En écrivant cela ma queue est bien comprimé dans ma cage… j'appréhende… mais il a raison et de toutes les manières un Maître a toujours raisons… Alors j'irai l'esprit libre… Mon Maître sait ce qui es bien pour moi… je n'ai pas à penser.

9
Mon nom est maintenant "9" donné par Mon nouveau Maître

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4570
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par Chaste59 » mar. 16 oct. 2018 16:21

bon courage 9, on est avec toi ;)

Avatar du membre
servus
Membre
Membre
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 11 août 2016 15:12
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : ceinture en I
LOCALISATION : Paris
Contact :

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par servus » mer. 17 oct. 2018 19:17

Voici le message que je me prépare à envoyer à Mon Maître
J'appréhendais le recadrage et finalement cela c'est pas trop mal passé pour mon cul:
Image
Image
Mon Maître,
Pantalon et slip baissés Je me prosterne devant Vous pour embrasser Vos Pieds, Vos Testicules et Votre Verge objet en particulier de RESPECT, de VENERATION d'AMOUR et d'ADORATION. J'espère que Vous avez passé une bonne fin de journée et une bonne nuit.
De mon côté le sommeil fut difficile à venir après m'avoir branlé et joui comme Vous me l'avez ordonné. Cela me faisait tout drôle de pouvoir me toucher ma Queue et ne pas être géné pour dormir.
Un petit compte rendu de de ce que Votre esclave a ressenti durant son utilisation.
En arrivant chez Vous, Mon Maître, j'avais un peu d'appréhension compte tenu du message de recadrage que Vous m'aviez envoyé : tu as besoin d’un dressage très strict, un travail foncier pour t’apprendre à améliorer ton service auprès de Moi.. Je m'attendais donc à être sévèrement corrigé pour toutes les mauvaises attitudes de ma part : Penser, parler à Votre place, indiquer Votre conduite, me tromper dans le nom d'un verbe du 2° groupe, me tromper dans le nom d'une action à accomplir…
Après les salutations d'usage et la pose de Vos pieds sur ma tête en signe de soumission et d'appartenance.
J'ai du me mettre immédiatement en tenue d'esclave: nu… J'étais prêt…
Après m'avoir retiré la cage de chasteté je du me laver seul car je puais…
C'est dans Votre chambre j'ai pris ma première correction, main, cravache et martinet… Vous m'avez utilisé comme repose pieds, puis j'ai du lécher Votre anus, Vos testicules et Votre verge.
Mes tétons ont été l'objet de Votre attention je devais de mon côté montrer que j'étais résolu à régresser. Vous m'avez aider en me faisant répéter: "Je suis ici pour le plaisir de Mon Maître, J'accepte tout ce qui fait plaisir à Mon Maître"… Vous avez encore essayer les pinces mais je n'ai pas pu ne pas dire STOP.
Petit léchage de Votre corps et puis Vous avez envie d'uriner… Vous souhaitez uriner dans ma bouche et me faites installer dans Votre douche… catastrophe, je n'arrive pas à me positionner correctement, je glisse,Vous décider d'annuler PARDONNEZ MOI MON MAITRE, J'ai du mal à me relever, avec gentillesse pour un esclave comme moi, Vous m'aider à me relever avec difficulté… finalement Vous uriner ordinairement avec Votre Verge tenue par Votre esclave.
C'est les bras et les jambes écartés, cagoules que Vous faites rouler sur mon corps des pointes… des sensations différentes en fonction de la partie du corps, pas désagréable à douloureux. Je dois faire attention à ne pas trop m'agiter pour ne pas risquer à me faire mal avec les barres.
Puis détaché je dois préparer et me placer sous le Tabouret de Soumission pour honorer ma langue de Votre Anus, de Vos Testicules et de Votre Verge. Vous semblez apprécié mon travail ,je suis fait pour cela.
Vous avez renouveau besoin d'uriner et je Vous demande l'autorisation de me vider la vessie… Vous m'y autorisez mais je pisse partout, par terre, sur la lunette et aussi dans la cuvette… je dois finir en Votre présence assis. C'est a première fois que je me vidange devant un Homme.
Immédiatement Vous me dites que cela après avoir nettoyer mes dégâts je recevra une punition. Je ne ds rien car elle est totalement méritée et lors des coups de cravache et autres matériel, je tâche de garder la position ou d'y revenir rapidement après chacun des coups… mon cul est bien chaud après.
Installé confortablement dans Votre fauteuil, je reprends mon travail, ma qualification… je Vous lèche le corps les aisselles le côté du ventre… Vous aimez cette partie de Votre corps. Puis je me concentre sur Votre Verge et au bout de quelques minutes, Vous jouissez dans ma bouche, plus conséquent que la fois dernière et la j'assiste et j'entends Votre jouissance, Votre extase… sublime, presqu'à filmer… et Vous contractez Votre ventre, Vous gémissez… je n'ai pas de chronomètre mais plusieurs minutes… l'esclave est heureux il a fait jouir son Maître et de quel manière…
Rangement du matériel, je peux boire pour la deuxième fois directement au robinet, interdiction de remettre la cage qui met ma Queue en choux fleur. Prosterné à Vos pieds que je vénère, je rentre chez moi.


Je suis donc actuellement désengagé… M'acceptez vous encore parmi vous sur ce site :
Sur la photo ci-dessous on peut comprendre le pourquoi de la décision de Mon Maître.
Image

9
Mon nom est maintenant "9" donné par Mon nouveau Maître

Avatar du membre
jeepy
Administrateur
Administrateur
Messages : 4498
Enregistré le : jeu. 3 mai 2012 23:43
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Tarentule RedChili
LOCALISATION : champagne

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par jeepy » mer. 17 oct. 2018 20:00

Mais tu fais toujours partie des encagés ! Nous sommes nombreux ici à avoir dû enlever la cage pour un certain temps pour cause de blessure.
PS : beau cul !

Avatar du membre
servus
Membre
Membre
Messages : 90
Enregistré le : jeu. 11 août 2016 15:12
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : ceinture en I
LOCALISATION : Paris
Contact :

Re: Mon Maître et moi esclave

Message par servus » jeu. 18 oct. 2018 10:03

Merci Jeepy
Sans cage mais avec interdiction de pratiquer des plaisirs égoïste (ni jouissance, ni émission de jute, ni masturbation) sans autorisation de Mon Maître.
C'est plus dur sans cage… mais un esclave doit OBEIR, SUBIR, SERVIR et SOUFFRIR.
Encore MERCI pour Votre accueil à tous compte tenu que nous sommes peu de mon état.
9
Mon nom est maintenant "9" donné par Mon nouveau Maître

Répondre