La pratique de la masturbation en couple

La cage de chasteté dans une relation amoureuse.
Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4308
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: La pratique de la masturbation en couple

Message par Chaste59 » lun. 19 mars 2018 00:32

Je n'ai pas le droit de me masturber quand je ne suis pas encagé ( quand je suis encagé non plus d'ailleurs :roll: )
Bien sûr, je me branle quand même mais je m'arrête toujours avant la jouissance.
Un self-teasing qui parfois va jusqu'à la coulée sans plaisir :oops:

Parfois j'ai le droit ( ou le plaisir ) de masturber Madame
Mais c'est trop rare :(

Avatar du membre
PeckerCage
Membre
Membre
Messages : 1320
Enregistré le : sam. 9 janv. 2016 11:18
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un encagé
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Snake Fetish Kink Si
LOCALISATION : maine et loire

Re: La pratique de la masturbation en couple

Message par PeckerCage » mer. 28 mars 2018 11:44

Depuis longtemps, la branlette est un de mes sports préférés. A la maison, au travail … Mais, en fait, je me suis toujours masturbé caché de mes compagnes respectives. De nos jours: sans la cage, après que madame ait joué avec ma petite bite, j'attends qu'elle descende pour "finir le travail". Mon problème, je n'éjacule plus à l'extterieur suite à de mauvais traitements médicaux.

Avec la cage, je dois dire que je prends beaucoup de plaisir à me stimule le gland par les fenêtres qui le permettent. Un peu de lubrifiant et on joue avec un doigts, il gonfle et ça m'excite. En plus, ça a l'avantage de durer plus longtemps.
Quand à Madame, j'adore jouer avec son clito avec le doigts ou en broute minou et lui donner du plaisir en la masturbant avec un ou deux doigts. Ça la fait vibrer de partout et c'est encore plus excitant en cage sachant pertinemment que je ne l'honorerais pas ! Malgré le fil qui en ressort 'et que je n'ai jamais réussis à photographier) c'est un long plaisir pour nous deux.

Bref, c'est un jeu cérébral.
Image Le poids des maux, le choc des photos.

Répondre