Frustration ou frustration ?

La cage de chasteté dans une relation amoureuse.
Avatar du membre
nizo
Membre
Membre
Messages : 608
Enregistré le : jeu. 23 oct. 2014 17:19
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : ZZ et chinoise custo
LOCALISATION : IDF

Re: Frustration ou frustration ?

Message par nizo » jeu. 12 oct. 2017 09:01

PeckerCage a écrit :
mar. 3 oct. 2017 12:40

Je me pose juste une petite question, elle accepte cet état mais n'est-elle pas frustrée elle aussi ?[/b]
C'est (presque) exactement la même situation.
Presque, parce qu'on retire les claques sur les miches et les coups de brosse (à moins que je souhaite me prendre une beigne), et que le soir aussi, j'ai une envie irresistible de lui donner des orgasmes.

Le côté privation/frustration pour elle, on en a parlé. Au début de la cage, il lui fallait absolument recevoir ma queue pour aboutir. Mais au fil du temps, elle a appris à aller plus loin dans son orgasme et à les enchaîner et celà n'est seulement possible que par mes carresses (hé oui, désolé, je ne suis pas Rocco la matraque, capable de faire un marathon sexuel pendant une heure de prises de vues).
Avec le temps, elle en est arrivée maintenant à prendre énormément de plaisir sans ma queue, qu'elle aime voir en cage dans ces moments là.

Alors frustrée, on aurait tendance à dire "non", parce qu'elle détient la clé.
Sauf que, en tant qu'encageuse expérimentée qu'elle est devenue, elle a compris qu'un homme en cage sur de longues périodes est un compagnon beaucoup plus agréable à vivre. Il lui faut donc jongler entre le plaisir de ma queue, celui de mes carresses et celui d'avoir un compagnon privé d'orgasme depuis plusieurs semaines.

Donc je dirais que si il y a frustration chez elle, elle doit s'apparenter à la même frustration que l'on recherche : celle d'un plaisir dénié pour en avoir un meilleur plus tard.
Et c'est vrai que plus mes orgasmes approchent l'unité mensuelle, meilleur c'est quand ça arrive.
Avant c'était du quotidien, et ça avait le goût du papier journal à l'encre même pas sèche :geek:

Répondre