mon journal plus intime

Présentation des Encagés

Modérateur : Supporter

Règles du forum
Veuillez lire les règles des forums Présentation. AVANT de vous présenter. Toute présentation ne répondant pas aux règles ne pourra être acceptée.

Les règles des forum présentation de Cage-et-Chastete.com
Avatar du membre
soleodomi
Membre
Membre
Messages : 221
Enregistré le : mer. 21 févr. 2018 23:02
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Yocitoy cage
LOCALISATION : 62

Re: mon journal plus intime

Message par soleodomi » ven. 9 mars 2018 23:38

Bien sûr.
Bisous et bonne nuit. J’espere pour toi
;)

saturnin

Re: mon journal plus intime

Message par saturnin » sam. 10 mars 2018 13:48

gillouslavelocked il me semble que ton maitre ne respecte pas ses engagements au début de ton récit il devait te prêter lors de soirées ou dans des sex shop pour baisé et te faire baisé par d'autres personnes mais pour l'instant il ne fait que profiter de toi de ton cul et de ta bouche a son unique profit je me trompe :-)

Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 434
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » sam. 10 mars 2018 21:55

saturnin a écrit :
sam. 10 mars 2018 13:48
gillouslavelocked il me semble que ton maitre ne respecte pas ses engagements au début de ton récit il devait te prêter lors de soirées ou dans des sex shop pour baisé et te faire baisé par d'autres personnes mais pour l'instant il ne fait que profiter de toi de ton cul et de ta bouche a son unique profit je me trompe :-)
mon maître par deux fois me faisait me rendre chez d'autres maîtres avant d'annuler. la première fois, j'avais les boules et était prêt à m'y rendre à contrecœur.
la seconde fois, plus excité, je voulais m'y rendre... il m'avait bien dit m'exhiber en club et dans une usine désaffectée pour exhib. j'avais signifié à mon maître qu'avec les températures qui commençaient à baisser, je pourrais prendre vite froid... c'est pas parce qu'on habite tout en haut de les frances qu'on est habitué et je suis d'un naturel frileux qui ne s'arrange peut être pas avec le temps...

peut être que mon maître s'est avancé pour m’impressionner. j'ai tout de fois vu une photo sur le profil d'un autre de ses slaves où ce dernier était bien exposé dans ce genre d'usine, à suivre donc... mon maître me dit m'emmener faire de la rando (j'y serais nu) en avril ou juin, j'attends de voir et je serai déçu si cela ne se fait pas.

je serai convoqué jeudi pour toute la nuit, à moins d'une annulation...

Avatar du membre
soleodomi
Membre
Membre
Messages : 221
Enregistré le : mer. 21 févr. 2018 23:02
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Yocitoy cage
LOCALISATION : 62

Re: mon journal plus intime

Message par soleodomi » dim. 11 mars 2018 09:50

La douceur revient, tu seras peut être bientôt offert et exhibé dans une usine.
Dans la randonnée nu, tu serais le seul nu ou il y aurait d’autres slaves.
Tu as mis ta couche ce matin ? Quelles sensations ?
Il y a quelques années , un gars venait à la plage en couche et se baladait dans les dunes. Mais ça fait longtemps qu’il ne vient plus
Bon dimanche.
Soleodomi
;)

bacchus
Membre
Membre
Messages : 2127
Enregistré le : sam. 24 mai 2014 23:59
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Steelworxx L02
LOCALISATION : Go west ! (mais bon j'ai pas mal bougé)

Re: mon journal plus intime

Message par bacchus » dim. 11 mars 2018 13:20

J'espère que le printemps arrivant, votre relation va bourgeonner d'autant plus.

Avatar du membre
soleodomi
Membre
Membre
Messages : 221
Enregistré le : mer. 21 févr. 2018 23:02
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Yocitoy cage
LOCALISATION : 62

Re: mon journal plus intime

Message par soleodomi » mer. 14 mars 2018 23:51

Ta convocation tient toujours pour demain soir ? Pour toute la nuit ? Tu ne travailles pas vendredi ?
J’ai vérifié le délai de livraison d’amazon, ma cage est annoncée entre le 14 et le 23...
Bises
Soléodomi
;)

Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 434
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » jeu. 15 mars 2018 10:48

bonjour,

en plus des nuits difficiles, j'ai ressenti une douleur dés mardi soir. hier matin, j'ai contacté mon maître pour qu'il me retire la cage pour y voir clair espérant passer 2 petites journée au calme et une nuit réparatrice. sauf que au même moment de la rédaction de mon message, j'en recevais un de mon maître déplaçant ma convocation à hier soir.
je me sui donc rendu chez mon maître hier matin pour un retrait de la cage. de retour chez moi, je me suis nettoyé plus correctement et me suis examiné : j'ai les traces de l'anneau et une petite blessure. je suis ensuite allé au travail, j'ai donc passé le reste de la journée sans cage.

je détaillerai la suite ce soir.

Avatar du membre
soleodomi
Membre
Membre
Messages : 221
Enregistré le : mer. 21 févr. 2018 23:02
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Yocitoy cage
LOCALISATION : 62

Re: mon journal plus intime

Message par soleodomi » jeu. 15 mars 2018 12:08

Bon courage
;)

Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 434
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » ven. 16 mars 2018 00:21

je fus donc convoqué hier soir (mercredi) à 20h pour la nuit.

suivant le dernier sms, je devais entrer refermer derrière moi à clé et monter avec les clés dans l'appartement. mon maître m'attendait dans son fauteuil. bien que je l'avais déjà vu rapidement le matin, je bredouillais un "bonjour maître", en réponse j'ai eu un "à poil bâtard". le temps que je me déshabille, j'avais remarqué que mon maître avait préparé les accessoires dont les genouillères et les attaches chevilles que mon maître m'ordonna mettre ensuite. une fois que je me sois exécuté, mon maître me fit mettre à genou et m'enfila les moufles. mon maître me mit ensuite la cagoule en cuir et je fus rendu aveugle pour le reste de la soirée. mon maître me mit le collier puis le harnais et me fit relever. mes couilles furent tripotées et manipulées ; je pensais que mon maître m'avait mit un anneau pour me poser une cage quand je m’aperçus rapidement que mon maître m'équipait du harnais plug que mon maître ajustait ensuite à la ceinture (ou au niveau du bassin). dans tous les cas, je n'ai pas eu l'occasion de me voir et me kiffer avec. mon maître me fit mettre à quatre pattes et me fit avancer vers lui alors qu'il s'était assis dans son fauteuil. mon maître introduit un doigt dans l'ouverture de la cagoule pour le mettre dans la bouche. l'ouverture était petite et autorisait peu de choses. mon maître m'ordonna de sortir la langue et de le lécher, chose que je fis. mon maître ordonna "des grands coups de langue comme un clébard". mon maître me retira la cagoule en cuir pour la remplacer par une autre en nylon (ou autre matériau) me rendant toujours aveugle mais avec une large ouverture pour la bouche et m'ordonna de le téter. je commençais à lui gober une couille pour la sucer ensuite et fis de même pour l'autre. mon maître me dit alors de le sucer. mon maître me fit arrêter je le sentis me mettre quelque chose dns le cul, je réalisais que c'était le crochet boule que mon maître avait relié par une chaine au collier. mon maître me dit de reprendre. je repris donc où j'en étais et repris sa queue en bouche. je sentis chaque mouvement de tête tirer sur le crochet boule qui remontais dans le cul, je retétais ensuite les couilles de mon maître, qui insatiable, me le fit faire un bout de temps. pendant ce temps là j'avais le son de la série père et maire. au bout d'un certain temps mon maître me fit arrêter et m'entraîna à quatre pattes vers le lit.

la suite demain, suis fatigué et vais me coucher...

Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 434
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » ven. 16 mars 2018 23:31

voici donc la deuxième partie de ma convocation de mercredi.

Mon maître me laissa à quatre pattes et me tira vers le lit. Le harnais plug me fut retiré avant de me faire grimper dans le lit. Je restais à quatre pattes sur le lit quand mon maître ordonna : « sur le dos, bâtard ! ». J’obéis et sur le dos mon maître attacha rapidement les attaches chevilles aux moufles. Cette fois ci mon maître saisit mes membres droits et gauches pour les joindre et me voilà sur le dos, incapable de me débattre.
Mon maître enfila un préservatif et me pénétra. D’abord normalement, puis sans ménagement, mon maître finit par me pilonner en me disant que j'étais son objet sexuel, sa chose… oui je l'étais tout comme j'étais devenu un objet inanimé incapable de mouvements. Je devais me décontracter et contenir mes cris et gémissements à chaque coups de queue que mon maître portait à fond. Mon maître me disait : « ta gueule bâtard, souffre en silence. Tu vas apprendre !». J’apprenais et je prenais. Alors que j'ouvris la bouche pour geindre, mon maître y cracha dedans et malgré moi avalait sa salive. Mon maître s'arrêta mais la pause ne fut que de courte durée car presque aussitôt après mon maître me fixa le bâillon boule. En plus de ressentir les coups de queue que mon maître assénait, j'essayai de respirer comme je pouvais. Avec le bâillon je n'arrive pas à déglutir et j'ai toujours l'impression de m'étouffer avec ma salive. Mon maître me redit que je serais marqué au fer rouge et exhibé alors que je lui servais toujours de sextoys. J'étais l'objet sexuel de mon maître, déshumanisé sous ma cagoule avec des sentiments partagés, autant dégouté que résigné à mon sort.
Mon maître se retira et je basculais sur le côté. Mon maître me libéra les membres, me mit un plug dans le cul et se coucha près de moi. Je me débattais avec le bâillon et je commençais à ressentir le plug au point que cela en devenait douloureux. Mon maître prit plaisir à me torturer les tétons pendant ce temps là. Cela devenait insupportable au point d'essayer d’éjecter la boule pour essayer d'avaler ma salive et respirer. Cela n'a pas plu à mon maître qui remplaça le bâillon par un autre rentrant entièrement dans la bouche, il semblait en cuir et rembourré. Je réussis à respirer et à déglutir mais la douleur anale m’éprouvait toujours. J'essayais de supplier mon maître de retirer le plug en désignant mon cul avec ma moufle. Mon maître demanda : Qu'est ce qu'il y a bâtard ? Tu veux ta queue de chien ? ». J’acquiesçai comme je pouvais. Mon maître le retira non sans effort, j'ai cru qu’il ne sortirait jamais. Je n'ai pas vu le plug mais les plugs ronds compressent et deviennent insupportables. Même de taille plus réduit je n'arrive pas à le garder longtemps contrairement au plug queue de chien plus aplati ou plus anatomique que je peux porter plusieurs heures. A nouveau plugué et toujours bâillonné, mon maître se recoucha dernière moi. Mon maître repris de me torturer les tétons et pendant que je gémissais je réalisais que mon maître se tripotait. Mon maître est bien un sadique rencontré sur un réseau SM, il prenait plaisir à me voir souffrir et j'avais signé pour ça… Mon maître retira le bâillon et la prothèse du haut qui s'y était fixée, était venu avec. Mon maître me le fit remarquer et je ne pus que répondre : «je sais maître...».
Je me suis donc retrouvé avec la prothèse supérieure en moins et j’ai fini la soirée ainsi.
Mon maître ordonna de le lécher. Mon maître s'était apparemment couché sur le dos et j’avançais à tâtons. Je m'étais retrouvé au dessus à quatre pattes et cherchais quoi lécher, du moins au dessus de quelle partie du corps de mon maître je me trouvais. Je m'attendais à lécher les couilles mais en explorant avec la langue j'étais au dessus du seins droit. Je léchais la zone puis mon maître me fit descendre ensuite jusqu'aux couilles que mon maître me fit gober. J'espérais tenir le temps qu’il fallait. Lécher à travers la cagoule en cuir m'avait compressé la mâchoire, le bâillon m'avait fatigué les gencives et il me fallait encore faire des efforts avec une seule prothèse. Je goba et suçai les couilles et mon maître indiqua même la façon de faire. Jusqu'à maintenant je faisais comme je pouvais ou comme je pensais. Mon maître continue encore mon éducation… je suçai aussi la queue de mon maître avant de me recentrer sur les couilles. A un moment je dis à mon maître que j'avais les gencives qui fatiguaient. Mon maître me dit de continuer, ce que je fis jusqu'à ce que mon maître me dise de le faire cracher. A cet instant il me fallait faire les derniers efforts, mon maître se masturbait alors que j'étais affairé sur les couilles. Mon maître finit par éjaculer alors que je gobais encore.
Ensuite mon maître me fit sortir du lit et me lever. Je sentis mon maître me tripoter, mon maître me repassait l’anneau de la cage en silicone qu'il m'avait fait ramener et cela était douloureux avec les blessures engendrées par l'autre cage. Une fois engagé, mon maître me retira la cagoule et je recouvrai la vue. Mon maître dit qu'il était tard et qu'on allait se coucher. Je crois que le deuxième épisode de père et maire allait se terminer. La camisole était sur la table, mon maître me dit qu'il était trop fatigué pour la manipuler et m'y mettre. A ma surprise mon maître me retira les moufles et je retirais les genouillères. mon maître me mit au lit, me recouvra d'une couette avant de gagner sa chambre. Équipé encore du collier en cuir et des attaches chevilles, je m'enroulais dans la couette et m'endormis rapidement.
Je fus réveillé deux fois avec les érections nocturnes , un poil douloureux mais pas au point de devoir me lever.

Au petit matin, j'entendis mon maître se lever. Je faisais comme si j'étais encore endormi et au bout de plusieurs minutes faisait semblant de me réveiller. Mon maître devait me libérer plus tôt que prévu, le téléphone avait déjà sonné et il n'avait pas de bonnes nouvelles. Mon maître me dit de me laver. Après la douche, mon maître m'offrit le café et me renvoya. Je rentrais chez moi vers 9h30. Je pris un bon petit déjeuner et me changea pour me préparer à aller bosser. Sauf que juste avant de partir, j'étais mal à l'aise. Je baissai le pantalon et plongeai dans le slip pour redresser la situation.
Je m’aperçus qu'un testicule était remonté. Je me demandais si j'allais le remettre en place car j'allais me mettre en retard et ce ne serait pas sans mal. et avec les blessures, j'ai jugé qu'il était mieux de finir de me dés-encager.
Je suis arrivé au boulot crevé, la convocation avait été épuisante et cela faisait 10 nuits que j'avais très peu dormi avec les réveils des érections nocturnes douloureuses.

Je me demandais tout de même à quel moment j'allais informer mon maître que je n'étais plus en cage. La veille de la prochaine convocation en disant que cela venait juste d'arriver ou de suite ? Je rédigeai tout de même le sms mais ne l'envoya pas, je ne voulais pas l'importuner alors qu'il avait d'autres préoccupations. J'ai passé une bonne nuit et ai envoyé le sms rédigé la veille. Mon maître a consenti à me laisser sans cage quelques jours pour me remettre de mes blessures qui m'irritent et me démangent. mon maître m'a interdit formellement de me toucher la nouille et encore moins de me vider (textuellement). j'ai répondu que j'obéirais.

il va neiger ce week end, je reste en mode cocooning, me reposer et dormir correctement. mon maître me reposera dés lundi, je suppose, la cage métal avec anneau 40 cette fois-ci. je l'ai reçue hier.

pour la cage en silicone, il est maintenant évident qu'à l'usage du jeu se forme entre l'anneau et le tube et que l'espace devient suffisant pour le passage d'un testicule et qu'il finit par pouvoir remonter. aprés je ne m'étonne pas qu'il repasse l'anneau, après un aller, le retour reste possible...

Répondre