mon journal plus intime

Présentation des Encagés

Modérateur : Supporter

Règles du forum
Veuillez lire les règles des forums Présentation. AVANT de vous présenter. Toute présentation ne répondant pas aux règles ne pourra être acceptée.

Les règles des forum présentation de Cage-et-Chastete.com
Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 166
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » mer. 6 déc. 2017 22:40

Chaste59 a écrit :
mer. 6 déc. 2017 21:44
pourtant je bande à fond en regardant la vidéo :roll:
moi pas, parce que je suis pas hétéro. mais quand je regarde des vidéos gays bdsm, je me dis : il doit en baver. et pourtant je fantasme à être à la place du soumis.
pour la cage, j'étais mitigé à me lancer, quand je me regarde aujourd'hui, je suis fier de mon petit soldat dans son armure. si je suis relooké, je vais être étonné ou même honteux (j'arrive pas à mettre les bons mots..) au retour et jusqu'à la fin de la journée. mais je crois que je vais me regarder dans la glace dés le lendemain et que je vais finir par me kiffer. dans le crescendo, cela pourrait être pareil pour le branding...

vivement le mois prochain!!!

Jules38
Membre
Membre
Messages : 56
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 20:57
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : mini metal 4 cm
LOCALISATION : Grenoble

Re: mon journal plus intime

Message par Jules38 » mer. 6 déc. 2017 22:55

c'est une coupe de cheveux trés humiliante, parfaite pour un soumis! avec un grand tatouage de slave au bas du dos, ton maitre risque de t'emmener à la piscine :lol:

Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 166
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » mer. 6 déc. 2017 23:07

Jules38 a écrit :
mer. 6 déc. 2017 22:55
c'est une coupe de cheveux trés humiliante, parfaite pour un soumis! avec un grand tatouage de slave au bas du dos, ton maitre risque de t'emmener à la piscine :lol:
voilà c'est peut être bon mot, ce sera effectivement humiliant. mais je pourrai me kiffer rapidement. je prends un ou deux jours pour ça et affronter le regard des autres.
c'est con la piscine je sais pas nager. mais exhibé en club pour être mater et plus, l'idée m'exalte.

Jules38
Membre
Membre
Messages : 56
Enregistré le : jeu. 2 nov. 2017 20:57
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : mini metal 4 cm
LOCALISATION : Grenoble

Re: mon journal plus intime

Message par Jules38 » jeu. 7 déc. 2017 01:44


Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 166
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » jeu. 7 déc. 2017 01:50

Jules38 a écrit :
jeu. 7 déc. 2017 01:44
voila ce qui t'attends : https://cdnp.kink.com/imagedb/14051/i/h/830/1.jpg
Pourquoi pas ?

Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 166
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » lun. 11 déc. 2017 20:14

bonjour,

j'avais acheté une deuxième pour rester encagé, mon maître m'avait libéré pour ses vacances...
étant curieux de tout, j'avais glissé la clé cette cage dans la mienne pour m'apercevoir que ladite clé ouvrait les deux cages. bien que les deux cages ont été achetées à deux vendeurs différents et sont de fabrications différentes, les serrures doivent venir du même fournisseur.

ce qui devait être fait fut fait...

j'aurais pu garder ce fait secret pour pouvoir ouvrir ma cage quand bon me semble. mais en bon soumis et bâtard, je l'ai confessé à mon maître et lui donnerai aussi toutes les clés. Dire que j'avais paniqué la première fois et que j'avais essayé de faire un double...
mon maître a compris que je ne pouvais plus me passer de ma cage et je serais encagé 365j/an, la cage ne sera retirée que pour les nettoyages.

j'ai encore des restes de mes rhino et angine, c'est dur à partir.

je verrai mon maître probablement mardi et il me tarde d’être relooké et tatoué le mois prochain. je suis de plus en plus en demande d'être soumis, exhibé et humilié.
même si ce n'était pas évident à la base car j'étais plein de doutes, questionnements et interrogations, vis à vis de moi-même d'abord et mon maître, c'est bien la démarche que j'ai initié il y a 3 mois. depuis septembre je suis de plus en plus investit et volontaire à être slave et bon bâtard.

Avatar du membre
gillouslavelocked
Membre
Membre
Messages : 166
Enregistré le : lun. 18 sept. 2017 17:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : holytrainer v2 sizeS
LOCALISATION : nord

Re: mon journal plus intime

Message par gillouslavelocked » mer. 13 déc. 2017 21:29

bonjour,

j'ai été convoqué pour 18h hier et libéré ce matin 5h. la convocation a été très bien à mon goût (pour une séance SM en tout cas...).
j'ai eu ce que je voulais. la phrase n'est pas la bonne, mais c'est dans l'esprit! vous regardez des vidéos BDSM gays (il faut déjà être un poil gay pour les regarder ou les apprécier), vous kiffez les vidéos, vous vous dites : c'est excitant..., le mec le fait vraiment..., comment c'est possible?..., faut le faire..., je m'y verrais bien...
et vous fantasmez à être le soumis des vidéos que vous venez de regarder.
oui la soirée était à mon goût pour vivre et réaliser des situations fantasmées. et comment peut on voir des soumis dans des situations humiliantes au premier abord mais excitantes ? réponse : s'oublier, oublier sa journée de merde, faire le vide, être dans l'instant, ne pas être dans le rôle mais s'abandonner pour revivre.

je devais arriver en jogging avec le plug récemment acheté.
à mon arrivée je retirais mon jogging, mon maître était satisfait de me voir avec le plug dans le fion. j'avais hésité à venir avec, aurais je été puni si j'avais été démuni de mon plug ? j'avais insisté pour en avoir un et je ne le supporte plus après 30mn. il est assez dur et aurait tendant à faire ressurgir les hémorroïdes, je ne prends pas le risque que cela arrive... j'avais alors signifié à mon maître que je préférais nettement être pénétré. mon maître m'équipa comme d'accoutumé des mes attributs de soumis : menottes chevilles et moufles, genouillères, le collier et le harnais. pendant ce temps, je jetais un œil rapide dans le séjour, une "couette" ou autre paillasse avait été mise entre la cheminée allumée et son bureau. mon maître me mit la cagoule qu'il remonta pour libérer le nez et me laisser respirer et la bouche pour me mettre le bâillon boule.

-petite précision qui je pense n'a jamais été apportée, j'arrive encagé et repars encagé, la cage ne m'est jamais retirée aux convocations où je suis objet sexuel ou clebs. seules mes boules sont tripotées de temps à autre par mon maître et seul mon maître prend plaisir à jouir. moi je n'ai que la jouissance de la soumission intellectuelle, de l'abandon de moi-même et la jouissance de donner satisfaction à mon maître.-

équipé, mon maître me fit mettre à quatre pattes pour me diriger sur la couette et me fit rester à quatre pattes à attendre. il me retira mon plug pour le remplacer par le plug queue de chien que j'apprécie vraiment aussi à porter que la sensation donnée quand on fait bouger la queue. puis mon maître me retira le bâillon et fit bouger la tête pour le sucer et ensuite me faire lécher et gober ses couilles lentement. il était bien calé dans son fauteuil de bureau... mon maître me remit correctement en position à quatre pattes et me remis le bâillon. je reconnu le bruit du préservatif que l'on ouvre et je devinai la suite des réjouissance. mon maître me pénétra doucement d’abord pour finir par me chevaucher se maintenant au harnais. encore une fois cela faisait quelques temps que je n'avais pas été pénétré et cela était douloureux d'autant que je n'étais pas très bien l’après midi (j'ai jamais de bol pour apprécier correctement la sodo). mon maitre me dit toujours de la fermer et de souffrir en silence pendant que j'essaye de me décontracter et rendre l'instant plus agréable. je pense toujours que je vais avoir mal après, mais non et je crois qu'il faudrait que je soit sodomisé plus souvent... mon maître me remit le plug queue et retira le bâillon pour que, à nouveau, je lui gobe longuement les couilles. pendant tout ce temps mon maître m'avait demandé si j'étais content d'être avec mon maître, si j’étais content d'être prochainement relooké, tatouer... je répondais par l'affirmatif en bougeant le cul pour remuer ma queue de chien. j'avais aussi entendu à plusieurs reprises mon maître prendre des photos avec son portable.

mon maître me fit assoir comme un chien le temps qui s'occupe sur l'ordi. puis mon maître me remis à quatre pattes et je l'entendis partir s'affairer. quand mon maître fut revenu, il m’ôta la cagoule. mon maître avait posé deux gamelles. mon maître avait bien dit de venir pour 18h et je boufferai comme un clébard. oui, il a été clair tout de suite que j'étais le bâtard et qu'à ce titre je ne mangerai jamais avec mon maître. au pire je m'attendais à manger réellement de la bouffe pour chien (sait on jamais) et s'il en aurait été ainsi j'aurai été obligé de manger et me serai exécuté... une gamelle en inox contenait des pâtes sauce tomate et des morceaux de steak haché. mon maître me faisait dos et je ne sais pas s'il mangeait la même chose ou si j'avais eu droit à des "restes". l'autre gamelle en plastique contenait de l'eau... à quatre pattes donc, je commençais à manger timidement c'était tiède et pas franchement mauvais, aussi je plongeais la tête pour y aller franchement et mangeais de bon cœur. la gamelle était haute, il me fallait bien enfoncer la tête et je sentais que j'en avais plein la figure mais je continuais à m'acharner pour manger. j'entendais mon mon maître rendre des photos. à un moment mon maître me tripota les couilles, mais comme tout clébard je ne me laissais pas distraire et je m'acharnais toujours la tête dans la gamelle. après que j’eus finis de manger, mon maître débarrassa les gamelles.

ma cagoule me fut remise et mon maître me plaqua sur le ventre, je l'entendis partir et revenir. je ressentis soudain une douleur, c'était une brûlure... mon maître faisait couler de la cire sur les fesses et sur le bas du dos. mon maître me mit ensuite sur le dos et relia les menottes poignets à celles des chevilles et je sentis la cire couler des cuisses jusqu'au torse. la brûlure étant plus supportable d'un endroit à l'autre, mes tétons étant bien sensibles, c'était douloureux à cet endroit.
je fut ensuite surpris par ce qui arriva ensuite, mon maître me pissa dessus alors que j'étais encore sur le dos. je restais ensuite comme cela sur le dos tandis que j'entendais mon maître occupé avec son ordi.

mon maître me détacha les poignets et les chevilles, me retira la cagoule, me fit relever pour aller dans la salle de bains. mon maître avait fait couler de l'eau dans la baignoire. mon maître m'enleva mes attributs de soumis et me donna le bain pour retirer la cirer et me rendre plus propre. après un essuyage rapide, mon maître me fit gagner la chambre, sur la télé allumée le film star wars épisode... était en route. mon maître me rééquipa puis se coucha sur le dos, à quatre pattes je gobais et suçais à nouveau les couilles des mon maître qui m'obligea aussi à le lécher une grande partie de son corps. mon maître comme d'habitude commença à se masturber alors que je gobais ses couilles et comme d'habitude j'en avais une en bouche quand mon maître éjacula. mon maître me fit ensuite coucher auprès de lui me recouvra de deux couettes. là aussi, le bâtard est toléré dans le lit auprès du maître mais ne dort pas avec le maître dans les mêmes draps. le film était encore en cours, je m'endormis rapidement. j'ai passé une nuit correcte. vers 5h, mon maître me retira mes attributs de soumis et me libéra. j'avais ainsi le temps en rentrant chez moi de reprendre ma routine : petit dej, toilette et départ pour le boulot.

j'ai apprécié cette soirée alliant dog training, sodo et uro car s'il n'y avait que le gobage... mais pouvais je savoir ou même demander les pratiques sexuelles de mon maître avant de m'engager ?

sinon, j'ai bien remis à mon maître les 2 clés supplémentaires pouvant ouvrir ma cage. mon maître a pris note que je ne pouvais plus me passer de ma cage et que je ne voulais plus me masturber. mon maître partira en vacances à noel, d'ordinaire, ma cage aurait été déposée...

Répondre