Bonjour d'un mari soumis

Présentation des Encagés

Modérateur : Supporter

Règles du forum
Veuillez lire les règles des forums Présentation. AVANT de vous présenter. Toute présentation ne répondant pas aux règles ne pourra être acceptée.

Les règles des forum présentation de Cage-et-Chastete.com
kiniki
Membre
Membre
Messages : 363
Enregistré le : ven. 12 déc. 2014 08:47
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Une KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Mini chinoise acier
LOCALISATION : Bourgogne

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par kiniki » lun. 14 août 2017 08:40

Rrrroooohhh, quel cochon tu fais, ta Maitresse ne peut même pas te faire confiance hihi...

Avatar du membre
Fendeur
Membre
Membre
Messages : 322
Enregistré le : ven. 3 févr. 2017 16:22
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : steelworxx steelhear
LOCALISATION : Belgique

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par Fendeur » lun. 14 août 2017 17:38

Après une bonne nuit de sommeil sans être encagé, car Maîtresse estimait qu’il n’y avait pas de problème Donna étant fermée, je me lève pour préparer le petit déjeuner.
Après quelques instants j’entends descendre l’escalier, c’est Donna en petite culotte, sa poitrine balançant au rythme de ses pas en agitant les grands anneaux
et j’ai soudainement une chaleur entre les jambes. Donna s’approche de moi, bisou et je ne peux m’empêcher de la prendre par la taille et la serrer contre moi.
Son ventre a du sentir que j’étais excité car elle a posé sa main sur mon short, puis l’a glissée dedans jusqu’à attraper ma verge déjà dure. Elle commença doucement
un mouvement de va-et-vient en me regardant, puis « Tu as été si gentil avec moi, je vais te donner le seul plaisir que je sais faire », sur ce elle se baisse,
descend mon short, prend mon gland dans sa bouche et commence à le caresser avec sa langue, de plus en plus vite en accentuant le mouvement de va-et-vient sur la verge avec sa main.
C’est délicieux et je sens que le plaisir monte de plus en plus, elle doit sentir que l’orgasme arrive car elle passe doucement sa main sur mes testicules et n’en pouvant plus
j’éjacule dans sa bouche, plusieurs longs jets qu’elle avale en souriant. Elle continue encore un peu afin d’avoir la dernière goutte puis me demande un peu anxieuse
« Tu as aimé mon amour ». « Oh oui Donna chérie j’ai adoré ». Par curiosité je demande à Donna d’enlever sa culotte et de me montrer les anneaux qui la ferment,
afin de voir comment on pourrait les retirer. En effet ce n’est pas le modèle standard avec une boule mais un anneau ouvert avec une pièce rapportée qui s’incruste
dans la partie ouverte de l’anneau. Je ferai des recherches pour voir s’il y a moyen de trouver la pince ad-hoc. Il suffirait d’enlever les trois devant l’entrée du vagin
pour pénétrer Donna. Une dizaine de minutes plus tard Maîtresse descend et invective Donna « Tu aurais pu t’habiller, ce n’est pas un camp de nudistes ici, tu as encore excité mon mari » et elle s’approche de moi en posant sa main sur mon sexe. « Ah non il ne bande pas, tes charmes ne fonctionnent plus Donna ».
Quelques heure plus tard Kathy vient rechercher Donna et demande si cela s’est bien passé, Maîtresse lui dit que tout s’est bien passé et que Donna est charmante et peut encore venir.
Tout le monde s’embrasse et Donna me murmure dans l’oreille « Je t’aime, tu seras le premier à me pénétrer ».
Un dimanche qui a bien commencé, maintenant je vais rêver de tout ce que Donna pourrait me donner

Avatar du membre
jeepy
Administrateur
Administrateur
Messages : 4041
Enregistré le : jeu. 3 mai 2012 23:43
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Tarentule RedChili
LOCALISATION : champagne

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par jeepy » mer. 16 août 2017 19:39

Etonnant que ta Maîtresse ne vous surveille pas plus que cela, connaissant tes travers à en profiter dès qu'elle a le dos tourné ! Mais peut-être a-t-elle introduit en connaissance de cause le loup dans la bergerie (ou plutôt la brebis dans la louvèterie) ...

Avatar du membre
Fendeur
Membre
Membre
Messages : 322
Enregistré le : ven. 3 févr. 2017 16:22
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : steelworxx steelhear
LOCALISATION : Belgique

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par Fendeur » ven. 18 août 2017 14:00

jeepy a écrit :
mer. 16 août 2017 19:39
Etonnant que ta Maîtresse ne vous surveille pas plus que cela, connaissant tes travers à en profiter dès qu'elle a le dos tourné ! Mais peut-être a-t-elle introduit en connaissance de cause le loup dans la bergerie (ou plutôt la brebis dans la louvèterie) ...
Je me suis aussi posé la question, pensant que Kathy avait envoyé un sous-marin, mais non tout est normal et finalement Maîtresse aime bien Donna malgré un mauvais début et une petite vengeance électrique. Il faut dire qu'elle est tellement attirante et gentille, nous faisons un beau couple de soumis, moi en cage et elle fermée, que pourrions-nous faire ?

Avatar du membre
Fendeur
Membre
Membre
Messages : 322
Enregistré le : ven. 3 févr. 2017 16:22
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : steelworxx steelhear
LOCALISATION : Belgique

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par Fendeur » dim. 20 août 2017 17:17

Je devais avoir l’air trop heureux après la visite de Donna car Maîtresse m’a remis à la cage en prétextant que je n’avais pas arrêté de regarder notre invitée.
J’ai fait celui qui tombe des nues et on n’en reparla plus. Maintenant je fais des recherches pour trouver le fabricant de ces fameux anneaux qui ferment le vagin
de la belle soumise. Je ne pense plus qu’a elle, à ses formes voluptueuses, et chaque fois cela serre dans la cage, j’espère la revoir bientôt mais Kathy la
laissera-t-elle revenir ? Donna sera-t-elle suffisamment naturelle pour que personne ne se doute de quelque chose ?
Déjà une chose, les anneaux en question sont des anneaux segment, maintenant il n’y a plus qu’à trouver la pince qui convient pour enlever ces anneaux et voir
comment on les remet, car Donna ne pourrait pas retourner chez ses Maîtresse sans ses anneaux et sans sa virginité. Elle m’a raconté qu’elle avait été promise
à un donjon de maîtres avec qui elles ont des échanges pour une séance spéciale dans quelques mois, il nous reste donc encore un peu de temps.
Mes recherches ont été fructueuses, j’ai trouvé le matériel sur un site allemand de piercings, les pinces et une aiguille à bout rond pour retrouver les trous et
réinsérer les anneaux facilement. Il n’y a plus qu’a attendre, le problème c’est que Maîtresse me veut en cage bien plus souvent qu’auparavant.

Avatar du membre
Fendeur
Membre
Membre
Messages : 322
Enregistré le : ven. 3 févr. 2017 16:22
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Un KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : steelworxx steelhear
LOCALISATION : Belgique

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par Fendeur » lun. 28 août 2017 13:06

Maîtresse a de nouveau une idée en tête, elle veut un anneau au plafond, va savoir pour quoi faire, mais bon je ne me pose plus de questions avec ses envies.
Heureusement le plafond est en béton et cela ne m’a pris qu’une petite heure pour forer, installer une cheville avec ancrage chimique et visser l’anneau.
Je suis curieux de voir a quoi cela va servir, surtout si c’est pour moi.
Maîtresse a appelé Karine hier soir pour lui demander Donna, quelle joie pour moi de la revoir, j’espère que nous aurons quelques moments seuls à deux
j’ai une envie folle de toucher son corps et de l’embrasser.
Effectivement en milieu d’après-midi Karine nous amène Donna, toujours aussi jolie. Après une demi-heure Karine s’en va nous laissant sa soumise
que Maîtresse prend en main immédiatement « Monte et déshabille-toi complètement, nous arrivons ». Elle me regarde et touche mon pantalon,
« et toi tu es bien encagé, car aujourd’hui pas de bêtises ». En haut quelle vision, Donna nue est encore plus belle que les autres fois.
Mon plaisir ne dure pas car Maîtresse m’apostrophe en menottant Donna les bras dans le dos. « Tu te rappelles quand tu avais eu tant de plaisir à
ficeler mes seins ? eh bien tu vas faire la même chose à Donna, elle fera moins la fière avec ses grosses mamelles. » et elle me donne les cordes
que j’avais employées pour elle. « Allons, vas-y, dépêche-toi ». Je m’approche de Donna et commence à passer les cordes autour de son buste
au-dessus et sous les seins. « Mais non, pas comme cela crie Maîtresse, tu lui lies simplement autour, bien serré ». Je m’exécute et passe la corde
sous le gauche, il est lourd, plein et ferme et je serre le nœud, immédiatement il se gonfle comme un ballon.
« Bien continue ainsi en passant chaque fois les cordes dans cet anneau ».
Elle me donne un anneau en métal dans lequel je passe la corde qui s’enroule en serrant autour du sein de Donna qui commence à prendre couleur,
je termine ensuite avec un double nœud et Maîtresse ordonne « Maintenant au suivant. » Quand j’ai terminé Maîtresse me fait passer une corde
dans l’anneau du plafond. Elle prend l‘autre bout qui se sépare en deux portant chacun un crochet qu’elle attache aux anneaux.
« Maintenant tire sur la corde ».
Je comprends maintenant ce qu’elle veut faire et j’hésite regardant Donna . « Fais-le crie Maîtresse » me filant un coup de cravache.
Je tire et vois le torse de Donna se soulever, je ne dois pas tirer comme Maîtresse le voudrait car elle prend aussi la corde et tire dessus
comme une folle. Je vois les pieds de Donna se soulever du sol et Maîtresse passer la corde dans l’anneau du mur en tirant toujours.
Quand les pieds de Donna sont à dix centimètre du sol, elle me fait attacher la corde solidement à l’anneau. J’ai mal de voir Donna pendue
ainsi par ses beaux seins devenus violets et ses gros bouts dont les anneaux remontent tant ils sont tendus. Maîtresse rit devant le spectacle
et tire sur les anneaux pour faire balancer Donna qui gémit. Je la vois qui prend sa cravache « Non ne fais pas cela tu as fait ce que tu voulais,
laisse-la tranquille ». « Bon d’accord, mais on va la laisser ainsi pendant que tu me prendras ». J’enlève la cage et m’agenouille derrière Maîtresse,
j’ai honte de la sodomiser devant Donna qui pend au plafond et j’essaie d’éjaculer le plus vite possible pour pouvoir détacher Donna.
En quelques minutes c’est fait et Maîtresse réclame « Déjà fini, et tu n’a même pas caressé mes seins, elle sera punie pour cela ».
Elle se lève et cravache le sexe de Donna qui gémit. « Ecarte-lui les jambes ». J’obéis, écarte les jambes de Donna et Maîtresse frappe
et refrappe les pauvres lèvres percées de Donna qui grimace de douleur. J’en ai assez et vais défaire la corde qui suspend Donna,
qui retombe sur ses pieds en me remerciant avec un sourire. Je défais ensuite les liens qui ensèrent ses seins marqués dans la chair
par les cordes, je les masse doucement pour y activer la circulation, ce faisant j’ai une érection calmée rapidement par un coup de
cravache de Maîtresse qui me surveillait. Je me recule et ragarde Donna, ses seins n’ont pas l’air d’avoir subi de dommages sauf que
les bouts pendent un peu plus bas qu’avant. Pendant que Maîtresse est partie à la salle de bain se nettoyer, je prends Donna Dans mes
bras en lui demandant de me pardonner d’avoir aidé Maîtresse à la torturer. Elle me sourit doucement et me donne un baiser.
« Ce n’est rien tu sais … ». Je remets vite la cage pour ne pas énerver Maîtresse et Donna se rhabille. Ses gros seins rentrent à peine
dans le soutien-gorge et son string cache tout juste les anneaux brillants de son sexe, elle est aussi magnifique en lingerie que nue.
Un beau moment quand elle remet ses bas qu’elle ajuste à son porte-jarretelles puis enfile ses hauts talons. Ca remue dans la cage.
Quand Donna est partie Maîtresse me jette « Et toi chaque fois qu’elle viendra tu seras en cage, j’ai vu comme elle te fait bander cette salope ».

Avatar du membre
jeepy
Administrateur
Administrateur
Messages : 4041
Enregistré le : jeu. 3 mai 2012 23:43
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Tarentule RedChili
LOCALISATION : champagne

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par jeepy » lun. 28 août 2017 18:18

Pendre une femme par les seins ... Faut être inconscient pour faire subir une telle torture (qui risque de laisser des séquelles graves) !
La prochaine fois, elle va te pendre par les couilles sans doute ! :roll:

Avatar du membre
Chaste59
Supporteur
Supporteur
Messages : 4083
Enregistré le : mar. 24 janv. 2012 17:17
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Juste des informations
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Prison de Morgane
LOCALISATION : Lille

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par Chaste59 » mar. 29 août 2017 07:55

jeepy a écrit :
lun. 28 août 2017 18:18
Pendre une femme par les seins ...
avant ça, Elle faisait du 90c, maintenant il lui reste une jolie paire de gants de toilettes :mrgreen:
bon, plus sérieusement, je crois vraiment qu'il ne faut pas croire tout ce qu'on lit :roll:

Avatar du membre
KaonTer
Membre
Membre
Messages : 1993
Enregistré le : mar. 24 mai 2016 19:48
Je suis : un Homme
Je suis : Un KeyHolder
Je cherche : Un encagé
Qui porte la cage : Mon Soumis
LOCALISATION : 91240

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par KaonTer » mar. 29 août 2017 08:42

Je l'ai dit plusieurs fois : Il y a un forum pour les fantasmes ...
J'aime les signatures, moi !

kiniki
Membre
Membre
Messages : 363
Enregistré le : ven. 12 déc. 2014 08:47
Je suis : un Homme
Je suis : Un Encagé
Je cherche : Une KeyHolder
Qui porte la cage : Moi meme
Modele de cage : Mini chinoise acier
LOCALISATION : Bourgogne

Re: Bonjour d'un mari soumis

Message par kiniki » mar. 29 août 2017 09:18

Fantasme ou réalité? En tout cas, on trouve plein de vidéos montrant des femmes apparemment volontaires suspendues par les seins, alors je ne comprends pas bien votre réaction. (et tant que c'est plaisant à lire...). Par contre suspendu par les couilles, je ne crois pas avoir vu ça, et je ne suis pas volontaire! :mrgreen: Et il y a aussi toutes celles suspendues par des crochets dans la peau, brrrr....

Répondre